Actualité

La guerre des technologies d’écran

Avec l’annonce du LG Optimus SOL, certains se sont moqués du nom de l’écran du smartphone de LG : Ultra Amoled. En effet, après les Super Amoled et Super Amoled Plus, on a l’impression d’assister à une surenchère au niveau des écrans, alors qu’au final les “Super” et “Ultra” ne sont que des outils marketing.

Il faut savoir que la majorité des constructeurs des smartphones, tels HTC ou LG, ne fabriquent pas eux-même tous les composants qui les composent. Parmi ceux-ci il y a les écrans. Parmi les fabricants d’écrans, on retrouve Samsung (Amoled), Sony (Super-LCD) ou encore Hitachi (IPS). Vous remarquerez que 2 de ces fabricants se trouvent être des constructeurs de smartphones Android : Samsung et Sony.

Aujourd’hui, il y 3 principales technologies d’écran utilisées sur les smartphones :

  • LCD et Super-LCD
  • Amoled
  • IPS

LCD

HTC utilise exclusivement des écrans LCD (Desire HD) ou Super-LCD (Sensation), excepté la première version du HTC Desire qui est équipé d’un écran AMOLED, comme le Nexus One (vendu par Google mais fabriqué par HTC). Samsung a également utilisé ce type d’écran pour une déclinaison du Galaxy S, le Galaxy s SCL. Sony l’utilise aussi pour sa gamme Xperia.

L’avantage des écrans LCD est de respecter les couleurs, et d’avoir un blanc qui ne tire pas vers le jaune. En revanche, les noirs se rapprochent du gris foncé et le contraste peut être moins élévés que sur d’autres technologies d’écrans.

AMOLED

L’Amoled est principalement utilisé par Samsung. Ainsi, le Samsung Galaxy est pourvu d’un Amoled, le Samsung Galaxy S d’un Super Amoled et le Galaxy S 2 un Super Amoled Plus.

L’avantage de cette technologie est son fort contraste, permettant d’être lisibles même au soleil, et les noirs sont vraiment noirs. Le principal reproche qui lui est fait est le rendu des couleurs, qui sont trop vives et ne semblent pas naturelles.

IPS

Les écrans IPS sont majoritairement utilisés par Apple et LG. Asus en a également utilisé pour sa tablette Transformer. LG l’utilise pour son Optimus Black, et l’a amélioré pour l’appelé NOVA. C’est une pratique courante pour les constructeurs de donner un nom à une technologie, à des fins marketing évidemment. Apple fait la même chose avec son “Retina Display”, qui leur une appelation marketing de la dalle IPS que possède l’iPhone 4. C’est également le cas de Sony Ericsson qui appelle ses écrans Super-LCD “Reality Mobile BRAVIA Engine”.

Lg a récemment présenté un écran IPS de 4,5 pouces HD (1280×720 pixels), il ne sera de sortie seulement pour Ice Cream Sandwich, la prochaine version d’Android qui sera la 1ère à supporter cette résolution.

Son avantage est son angle de vision conséquent et un rendu des couleurs plus naturel que l’Amoled.

Conclusion

Ainsi, si les NOVA, Retina et autre Reality Mobile BRAVIA Engine ne sont que des outils marketing, les technologies Super-LCD, Amoled et IPS sont elles bien différentes. La technologie de l’écran d’un smartphone est donc un critère important qu’il convient de prendre en compte lors de l’achat d’un nouveau téléphone.

En effet, si par exemple le Super-LCD offre un meilleur rendu des couleurs, le Super Amoled Plus offre une meilleur lisibilité au soleil. Il ne faut donc pas négliger son importance, même si le réflexe est de ne regarder que les caractéristiques techniques telles que le processeur ou la puce graphique. Au final, cette “guerre des écrans” ne fait qu’embrouiller le consommateur, qui ne voit pas la différence entre un écran “Ultra Amoled” et un “Super Amoled” tout simplement parce qu’il n’y en a que très peu.

Related Articles

Un Galaxy Active sous Snapdragon 800 pourrait être disponible dès le mois prochain

Frederic

RAmos proposera un smartphone Android en 2010

interv

Huawei U8230 : un smartphone tactile sous Android très classe

Olivier

2 comments

Leave a Comment