Actualité

Huawei Mobile Services, une alternative à Google Mobile Services ?

huawei harmony OS

Après avoir lancé son AppGallery en 2018, Huawei vient d’annoncer de nouveaux partenariats avec des développeurs Indiens de façon à rendre son nouveau système d’exploitation, Harmony OS, plus complet. Des nouvelles applications devraient voir le jour d’ici la fin de l’année 2019. 

Huawei Mobile Services intègre de nouvelles applications

En mai 2019, Donald Trump annonçait la privatisation des services mobiles Américain, comme Google et Android, au fabricant Chinois. Depuis, Huawei a souhaité prendre les devants et développer son propre système d’exploitation suivi de ses propres applications. Pour cela, le géant asiatique de la téléphonie a annoncé avoir créé de nouveaux partenariat avec des développeurs Chinois et Indiens.

huawei mobile service

Une journée des développeurs Huawei a eu lieu le 18 décembre à New Dehli. Huawei a alors annoncé compter environ un million de développeurs enregistrés dans son système HMS. Toujours lors de cet événement, Huawei a présenté les applications principales du HMS Core compatibles avec Huawei et Honor. 

Ces dernières ont été inspirées par le Google Mobile Services qui comprend Gmail, Maps, Drive, YouTube et la navigation internet. D’après le PDG d’Huawei et d’Honor, Charles  Peng, les applications principales, notamment la navigation internet, le mode de paiement, les jeux et la messagerie seront disponibles d’ici la fin de l’année 2019.

Le Huawei Mobile Services (HMS) devrait à l’avenir remplacer le Google Mobile Services (GMS) par la suite. Toujours selon Charles Peng, les utilisateurs ne verront pas de différence entre les services Google et ceux de Huawei. Son partenariat avec des développeurs Chinois et Indiens est une initiative pour développer son système d’exploitation en Inde, mais aussi en Europe. Huawei a pour objectif de proposer entre 100 et 150 applications sur son AppGallery dans chaque pays.

huawei developper dayHuawei, qui va prochainement sortir son smartphone pliable, a également précisé avoir organisé d’autres journées des développeurs Huawei dans d’autres pays, notamment en Pologne, à Singapour, en Malaisie, en Thaïlande, etc. De nouvelles conférences devraient être organisées dans différentes régions de l’inde en 2020.

Ceci dit, les smartphones Huawei disponibles sur le marché sont encore compatibles avec Android et le pack Google.

Related Articles

Huawei U8230 : un smartphone tactile sous Android très classe

Olivier

Lancement d’un service de messagerie instantanée par Google

Olivier

Sony Ericsson annonce les Xperia Ray et Xperia Active

Olivier