Actualité

Les appareils Huawei et Honor bannis du PlayStore et Android par Donald Trump et Google

Huawei est le 2e plus grand constructeur et fournisseur d’appareils et d’équipements de télécommunications au monde, se situant entre Samsung et Apple.

Une grande nouvelle vient d’éclater et a chamboulé le monde Android et tous ses utilisateurs qui ont des appareils signés Huawei / Honor.

Que s’est-il vraiment passé ? Pourquoi Google a prit cette décision ? Qu’adviendra-t-il des utilisateurs concernés ? Je réponds à toutes ces questions et bien plus dans ce petit texte rapide.

Pourquoi Huawei sera-t-il interdit par Google ?

Suite à des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis, Donald Trump a annoncé ce dimanche, 19 mai 2019, qu’il y aura éventuelle suspension des relations d’affaires entre le géant chinois et le géant américain.

D’ailleurs, avec ses tensions sont couplées des accusations d’espionnage, déniées toutefois par Huawei car non documentée. En effet, la compagnie américaine soupçonne les équipements chinois de pouvoir utiliser des backdoors qui pourraient donner accès à des logiciels d’espionnage.

Est-ce que les utilisateurs de téléphone Huawei actuels seront touchés ?

Les mises à jour d’Android sont open-source et Google ne peut en aucun cas limiter ou contrôler leur diffusion, ainsi que les mises à jour des Google Apps et l’accès au Play Store (certification).

Les smartphones déjà sortis n’auraient pas droit aux futures mises à jour majeures poussées par Google (comme Android 10 Q). Les appareils d’Huawei déjà existants — comme le P30 Pro — continueront de profiter de services comme Google Play et Play Protect. Il sera donc toujours possible de télécharger de nouvelles applications et de recevoir les patchs de sécurité.

En d’autres mots, seuls les futurs smartphones seront complètement privés des services Google tels que Youtube, Play Store, Chrome, Gmail, Google Maps etc.

A lire notre avis sur le Huawei Mate 10 pro !

Android sans Google, c’est possible ?

huawei banni de googleSi l’idée d’un paysage Android sans Google vous semble bizarre, c’est pourtant une réalité qui existe en Chine depuis 2010 ! Eh oui, Google s’est retiré du pays asiatique pour des raisons de censure il y a presque une décennie de cela.

Sur les téléphones vendus en Chine, nous pouvons retrouver des applications indépendantes de browser comme le fameux QQ Browser de Tencent ou l’app cartographique Gaode Maps par exemple, tout cela disponible sur des stores en ligne indépendants.

Quelles sont les autres conséquences de cette situation avec Huawei ?

Un autre coup dur pour la compagnie chinoise, Intel, Qualcomm et Broadcom ont tous les trois annoncé qu’ils mettent fin à leurs relations avec Huawei.

Ces principaux fournisseurs de puces électroniques dans le monde entier fournissaient des puces pour de nombreux produits de Huawei tels que le Matebook X Pro et le Matebook E par exemple.

Est-ce que Huawei est définitivement banni à tout jamais du Play Store ? Seul l’avenir nous le dira, mais il est intéressant de noter qu’une autre entreprise (ZTE) avait eu des problèmes avec sa licence Android en 2018.

Related Articles

Priv : smartphone Blackberry sous android dévoilé

Olivier

Sony présente le SmartWatch SW2, une montre intelligente et connectée

Frederic

Quelques chanceux ont déjà du Flan !

interv