Tests et Dossiers

Test de la tablette Android HP Slate 7

hp slate 7 test 26061

Aujourd’hui, nous allons essayer de voir en profondeur ce que propose exactement la tablette HP Slate 7, qui je vous rappelle, représente la première incursion de la marque HP dans le monde d’Android. Si seulement on avait eu la chance de bénéficier du HP TouchPad sous Android 4.2 Jelly Bean… Bref, plus tôt dans l’année, HP a surpris tout le monde au CES en annonçant sa première tablette sous Android, visant ainsi la Nexus 7. Alors, est-ce que la tablette HP Slate 7 a de quoi rivaliser avec la Nexus 7 et autres tablettes Android ? Restez avec nous pour le découvrir.

La HP Slate 7 fait ainsi une entrée un peu tardive sur le marché. Il semble être extrêmement similaire à la Google Nexus 7, mais il semble disposer d’une meilleure qualité de construction, assez pour le faire démarquer de la concurrence. Et contrairement à la première tentative de la marque sur le marché des tablettes, la HP Slate embarque cette fois-ci l’OS le plus populaire au monde, Android. Toutefois, vous n’aurez que la version 4.1 Jelly Bean avec.

hp slate 7 test 26061

Où acheter la HP Slate 7 au meilleur prix

Conception et finition

La HP Slate 7 semble être bien meilleure que celle représentant la dernière tentative de HP dans ce domaine. Tout l’aspect hardware a été amélioré sur la HP Slate 7. Fini le plastique bon marché, nous avons affaire à un beau design en aluminium brossé et un dos en caoutchouc soft-touch. Comme son nom l’indique, la HP Slate 7 embarque un écran de 7 pouces doté d’une résolution de 1024 x 600 pixels, un processeur dual-core Cortex A9 1,6GHz, 1 Go de RAM et 8 Go de mémoire interne. Vous retrouverez également Beats Audio intégré à l’appareil, avec une multitude d’option d’optimisation audio. La HP Slate 7 est disponible en deux couleurs, l’une grise et l’autre rouge, tout comme le logo Beats.

hp slate 7 test 26062

La tablette HP Slate 7 ressemble beaucoup aux tablettes ASUS, surtout au niveau de la grande lunette qui entoure l’écran de 7 pouces. Malheureusement, l’écran n’est pas un HD et la résolution est assez faible, le processeur est un dual-core Cortex A9 au lieu d’un quad-core Tegra 3. En revanche, la HP Slate 7 offre un slot microSD, un capteur photo de 3 MP à l’arrière et un autre à l’avant. En d’autres termes, la HP Slate 7 a quelques atouts de plus comparé à la Nexus 7. Il y a aussi le prix particulièrement attractif de 140 euros environ, mais on se demande si les gens ne préfèreraient pas mettre quelques billets de plus pour la Nexus 7, qui offre beaucoup plus de puissance…

La conception entière est assez agréable, malgré les bords assez épais, sans doute pour montrer que c’est du solide. Sur les bords, on retrouve aussi une lame en aluminium qui conforte encore un peu plus cet aspect de solidité. La texture douce de la coque est un changement agréable, par rapport au plastique bon marché que l’on retrouve sur les autres appareils.

Vers le haut, on retrouve le port microSD, la prise casque de 3,5 mm, un petit trou pour le microphone, le bouton d’alimentation en aluminium qui est facile à trouver et agréable à utiliser, ainsi que deux vis.

hp slate 7 test 26063

Sur les côtés, on retrouve le volume sur la droite, rien sur la gauche, deux grilles de hautparleurs stéréo Beats Audio vers le fond séparées par la fente microUSB au milieu. Ici, il convient de noter que le son n’est pas aussi bon que celui proposé par le TouchPad, sans doute un problème de logiciel.

Pour être honnête, la HP Slate 7 nous a vraiment fait bonne impression au début, et c’est sans doute la tablette 7 pouces qui fait la plus premium parmi toutes celles que nous avons eu en main jusque-là. On a même senti que la HP Slate 7 était un cran au-dessus de la Nexus 7, et que rien d’autre ne pouvait se comparer à la HP Slate 7, même les tablettes particulièrement couteuses de Samsung. Une chose est sûre, HP a fait du bon travail au niveau de la conception.

hp slate 7 test 26064

Malheureusement, comme on dit, il ne faut pas se fier aux apparences. En effet, une fois que l’on allume l’appareil, on a alors affaire à un tout autre tableau, beaucoup moins enthousiasmant. L’effet de la faible résolution 1024 x 600 est terrible, avec des couleurs ternes, une luminosité laissant à désirer, des angles de vision assez médiocres… On dirait même que l’écran propose une qualité similaire à quelque chose qui est sortie vers les années 2010.

Logiciel

Un autre facteur important à mentionner, c’est que la HP Slate 7 est livrée avec une ancienne version d’Android, à savoir la 4.1 Jelly Bean. Certes, nous disposons de toutes les améliorations apportées par le project butter, mais l’appareil devrait tourner sous Android 4.2. Espérons qu’il bénéficiera assez rapidement d’une mise à jour vers la dernière version d’Android, sinon beaucoup préfèreront investir dans une Nexus 7, qui bénéficiera toujours du dernier système d’exploitation de Google.

Dans tous les cas, la HP Slate 7 exécute une version complètement stock d’Android 4.1 Jelly Bean. Il n’y a pas de surcouche, ni fioritures, ni d’éléments bizarres comme l’interface TouchWiz de Samsung. C’est bel et bien stock, et bien fluide avec le processeur dual-core, mis à part l’application HP ePrint, mais c’est tout. Il faut aussi noter l’absence de bloatware, ce qui garantit de ne pas se retrouver avec des applications inutiles ou indésirables.

Le project butter, les notifications extensibles, et bien sûr Google Now, sont tous présents. En plus, l’appareil propose un panneau de contrôle Beats Audio dans le volet des paramètres. Reste à savoir si cette option améliore réellement la qualité du son, notamment avec cet égaliseur assez fantaisiste.

hp slate 7 test 26065

Dans l’ensemble, le logiciel stock Android 4.1 Jelly Bean est bien fluide, stable, et a bien joué son rôle. Nous avons pu jouer à certains jeux avec aisance dessus, mais malheureusement, aucun des jeux Tegra, puisque l’on n’a qu’un dual-core. C’est triste à dire, mais voilà également une raison de plus pour préférer une Nexus 7.

Performances

Bien entendu, nous avons testé le processeur dual-core 1,6 GHz que la HP Slate 7 a sous son capot. Certes, on note une certaine rapidité et fluidité en termes d’utilisation quotidienne. Mais on a voulu voir ce que le processeur valait réellement, en chiffres. Bien entendu, il ne fallait pas s’attendre à des scores extraordinaires, surtout pour le prix de 140 euros environ. Il faudra donc bien se contenter de ce que l’on peut avoir pour un tel prix.

hp slate 7 test 26066

Il se trouve que la HP Slate 7 était dans le sillage de la Nexus 7 avec certains tests comme AnTuTu. Mais dans l’ensemble, les deux appareils ne correspondent tout simplement pas, que cela soit en usage quotidien ou au niveau des jeux. Des petits lags aux retards considérables, etc., il n’y a quasiment rien de comparable avec un processeur Tegra 3.

Capteur photo

Contrairement à la Google Nexus 7, la HP Slate 7 est équipée d’un capteur photo de 3 MP à l’arrière, et d’un capteur VGA sur la face avant. Ces derniers ne représentent pas grand-chose, mais au moins, ils vous offrent la possibilité de prendre des photos, même si les rendus sont assez médiocres, voire même horribles dans des conditions de faible luminosité. L’auto-focus était aussi assez décevant. Bref, le capteur photo es disponible pour ceux qui auront besoin de prendre de toute urgence une photo alors que leur appareil photo est resté à la maison. Mais beaucoup préfèreront sans nul doute utiliser leurs Smartphones, qui feront bien mieux en termes de qualité des photos.

Dans tous les cas, si vous êtes l’un de ceux qui prennent des photos avec leur tablette, eh bien voici tout de même quelques exemples de ce que l’appareil photo est capable de faire. L’image des feuilles vertes ci-dessous montre qu’il faut absolument avoir de très bonnes conditions d’éclairage, pour avoir un assez bon rendu avec l’appareil.

hp slate 7 test 26067  hp slate 7 test 26068  hp slate 7 test 26069

Batterie

Au niveau de l’autonomie de la batterie, HP nous promet que nous serions en mesure d’utiliser l’appareil pendant environ 5 à 6 heures en continu. Il faut dire que c’est assez moyen. A savoir que la HP Slate 7 propose une batterie de 3500 mAh, alors que le simple téléphone RAZR MAXX HD en propose 3300 ! Aussi, si vous pensez à une utilisation en continu, pensez à avoir un chargeur à proximité. Alors bien entendu, la HP Slate 7 propose une fente microUSB pour la recharge. Mais souvenez-vous qu’il vous faudra bien utiliser le grand adaptateur HP, si vous voulez une recharge assez rapide, et non de petits chargeurs de téléphones.

Le mot de la fin

Tout au long de l’article, nous avons bien voulu rester gentil, enfin autant que possible, et nous n’avons même pas comparé la HP Slate 7 avec certains appareils comme Acer ou Lenovo. Alors, pour environ 140 euros, la HP Slate 7 est un produit quelque peu convaincant. L’appareil offre un port microSD, le logiciel stock Android 4.1 Jelly Bean tourne pas mal malgré certaines imperfections et bizarreries, l’écran est en basse résolution… Dans l’ensemble, la HP Slate 7 peut être une bonne affaire. Maintenant, il ne faut pas oublier que la Nexus 7 coûte 199 euros, de quoi hésiter énormément…

Pour être honnête, il y a tellement à dire sur cette HP Slate 7, ce n’est pas un mauvais produit, mais ce n’est pas le meilleur non plus. Entre autres, HP aurait pu mieux faire au niveau des bordures de l’appareil, également au niveau de la batterie qui aurait facilement pu être plus puissante. Et avec cette petite batterie, l’appareil aurait pu être plus mince. A part cela, l’affichage à 1024 x 600 est tout simplement horrible, et HP devrait pourtant bien le savoir : la résolution 1080p est en passe de devenir la norme, le 720p étant pour le milieu de gamme.

Dans tous les cas, soit vous mettez les 140 euros sur la HP Slate 7, soit vous rajoutez quelques billets pour vous procurer un Nexus 7 de 199 euros, qui est pourtant préférable sur plusieurs points (meilleur processeur, meilleur écran, mises à jour régulières et en priorité pour Android, etc.). Par contre, il faudra faire une croix sur l’appareil photo de 3 MP à l’arrière et du VGA à l’avant, en choisissant cette option. Ce qui, remarquez, n’est rien de bien insurmontable.

Source de certaines photos : Source 1 et Source 2

Related Articles

Android vs iOS : Pourquoi de plus en plus de développeurs choisissent Android ?

Frederic

Prise en main en vidéo du Samsung Galaxy NX

Frederic

Sony Xperia Z et Xperia ZL : Vidéos d’une première prise en main

Olivier

1 comment

Leave a Comment