Tests et Dossiers

Dossier concernant l’évolution d’Android : Partie 1 sur 2

android 2611013

Cela fait maintenant 6 ans que Android a vu le jour, et au fil du temps, le système d’exploitation de Google a réussi à conquérir plus de 80% de part de marché, laissant IOS et Windows Mobile/Phone derrière. Il est temps de s’intéresser à l’évolution du petit robot vert au cours de son histoire.

Vous vous souvenez du HTC Dream ?

Android a été présenté en novembre 2007, mais le grand public l’a vraiment connu à partir du septembre 2008, date à laquelle le premier Smartphone, le HTC Dream, tournant sous Android a été présenté. En revanche, les débuts n’ont pas été faciles. Beaucoup de critiques affirmaient que le système ne rivaliserait jamais avec ceux de Microsoft et d’Apple. A l’époque, ces opinions étaient tout à fait valides. Après tout, la version d’Android de l’époque différait beaucoup des systèmes lourdement modifiés qu’utilisent aujourd’hui Sony, LG, HTC et Samsung.

Les premières versions d’Android servaient à téléphoner, envoyer et recevoir des messages et se connecter à internet. Ce qui rendait Android unique, c’était son code open source auquel les utilisateurs pouvaient contribuer afin d’y ajouter des idées innovantes.

htc dream 001

Mais revenons-en au HTC Dream. L’appareil a été présenté à une des premières conférences Android. Ses spécifications techniques étaient incroyables à l’époque : processeur Qualcomm MSM 7201A ARM 11 cadencé à 528 Mhz (contre 2.26 GHZ aujourd’hui), 256 MB de mémoire interne (contre 64 Go aujourd’hui) et 192 M0 de RAM (contre 3 Go aujourd’hui). Comparé à beaucoup d’autres appareils de l’époque, c’était fantastique. Ce téléphone embarquait Android 1.0 avant de recevoir Android 1.6 Donut.

Tout a commencé avec Android 1.0

La version 1.0 possédait de nombreuses fonctionnalités uniques, l’Android Market (pas encore connu sous le nom de Play Store) par exemple. Cette application permettait aux utilisateurs d’obtenir des centaines d’applications pour améliorer les capacités de base du téléphone. Les contacts étaient stockés dans les nuages et intégrés à Gmail. Le système disposait également d’un navigateur internet pleinement fonctionnel. Au début, Google n’utilisait pas de noms de code comme Cupcake, Donut ou Eclair. Il y avait juste Android 1.0, puis Android 1.1 Petit Four, et d’autres mises à jour importantes comme Astro Boy et Bender sont arrivées.

Maintenant qu’on a la base, on l’améliore avec Android 1.5

Android 1.5 Cupcake a apporté de nombreuses améliorations. La première grande étape fut une mise à jour du noyau vers la version 2.6.27 qui a rendu le système plus stable. Les widgets furent également introduits et sont encore utilisés 4 ans plus tard. Pour la première fois, les utilisateurs pouvaient installer des claviers alternatifs. La dernière grande amélioration fut la possibilité de copier/coller.

android cupcake 002

Android 1.6 Donut est sorti 4 mois plus tard, mais il y avait peu d’améliorations visibles par rapport à Cupcake, si ce n’est les captures d’écran dans l’Android Market et la possibilité de sélectionner plusieurs photos à supprimer dans la galerie.

Puis Android 2.0 a vu le jour

Android 2.0/2.1 Eclair fut une très grande étape dans le développement d’Android. Le noyau fut de nouveau mis à jour, vers la version 2.6.29 cette fois ci. Le système de synchronisation des contacts fut rénové afin de permettre d’ajouter des adresses e-mails. D’aileurs une application e-mail fut introduite ainsi que le support de Bluetooth 2.1. L’application appareil photo d’Eclair a ajouté le support du flash, du zoom et de la balance des blancs.

android 2.0 eclair 004

L’interface a été optimisée pour améliorer la vitesse de défilement et permettre aux utilisateurs d’utiliser des fonds d’écran animés. La version 2.1 fut aussi une mise à jour importante, parce que Google a sorti son premier téléphone, le Google Nexus One construit par HTC. Depuis tous les téléphones Google portent le nom Nexus. Beaucoup pensent que le nom vient du Nexus 6 de Philip K. Dick.

En mai 2010, on a eu droit à des yaourts glacés avec Android 2.2 Froyo

Android 2.2 Froyo (une appellation régionale désignant les yaourts glacés) fut introduit en mai 2010. L’objectif principal était d’améliorer la vitesse du système, comme le prouve l’arrivée d’un compilateur JIT (Just In Time) dans Dalvik. La connectivité a aussi été améliorée pour permettre le partage de connexion internet via USB et WiFi. Enfin, le navigateur fut mis à jour afin de manière à pouvoir afficher les images GIF et le contenu Flash. Android était disponible sur 1/3 des smartphones américains, surpassant ainsi finalement IOS. Depuis, Android est considéré comme un acteur majeur du monde mobile.

android 2.2 froyo 005

Les plus nostalgiques se souviendront surement d’Android 2.3 Gingerbread

Le Google Nexus S fut le premier smartphone à embarquer Android 2.3 Gingerbread Ce fut aussi le premier Nexus produit par Samsung. C’était une étape majeure puisque Samsung est depuis devenu le plus grand constructeur de smartphones. L’appareil était presque identique au Galaxy S. Gingerbread était un système très réussi , qui devint à l’époque le système mobile le plus populaire.

Android 2.3 offrait le support natif de nouveaux capteurs tels que NFC, gyroscope et baromètre. Et pour la première fois, le support des appareils photo avant et arrière fut implémenté à l’API Android, alors que les constructeurs devaient jusqu’alors implémenter cela eux-mêmes. Le système était rapide et fiable et plusieurs anciens téléphones l’utilisent encore.

Il est impressionnant de constater qu’un système inconnu il y a quelques années est devenu le système mobile le plus utilisé de tous les temps. Mais arrêtons-nous là pour le moment. Nous ferons bientôt un autre dossier avec la suite d’Android.

Related Articles

City At Night : Une ville en mouvement sur votre bureau

Nexus 5 vs iPhone 5S : Êtes vous plutôt écran 4″ ou 5″? Plutôt iOS 7 ou Android 4.4?

Olivier

Les 10 meilleures applications Android du mois de juin 2013

Olivier

1 comment

Leave a Comment