Actualité

Une nouvelle menace sur Android : Geinimi

Hier l’éditeur d’antivirus spécialisé sur les mobiles, Lookout Mobile Security, a publié sur son blog une billet traitant de la propagation d’un cheval de Troie (Trojan) affectant Android : Geinimi.

Cet menace se multiplierait en grand nombre ces derniers temps en Chine. Le risque : compromission des données personnelles avec envoi vers des serveurs distants. Mais ce n’est pas tout car apparemment une fois installé, le Trojan pourrait exécuter des commandes à distance. Ce qui annonce la création d’un immense réseau mobile de Bot-Net, qui serait d’ailleurs le premier. Pour l’instant, le Trojan se trouve uniquement dans des markets alternatifs. Plus précisément, il est ajouté sur des re-paquetages de versions légitimes de logiciels.

Une fois de plus, mais cette fois peut-être dans le mauvais sens, nous pouvons observer les différences de politique de gestion des applications entre une version fermée par le constructeur (modèle Apple) et une autre complètement libre modulo quelques modérations pour des raisons de sécurités sur le market officiel (modèle Android). En effet rien n’empêche, tout du moins jusqu’à modération, un développeur de proposer une application contenant un malware.

On ne le répètera jamais assez, vérifiez bien la source d’installation du paquet ainsi que les droits qu’il requiert.

Source

Related Articles

[MWC 2008] Les prototypes Android de Texas Instruments et ARM en photos et vidéos

Olivier

Samsung doit-il cesser d’approvisionner Apple en pièces détachées ?

Preview du SDK Android 3.0 Honeycomb disponible au téléchargement

Olivier

8 comments

Leave a Comment