Smartphones Android Tests et Dossiers

Test très détaillé du Sony Xperia L : Photophone Android ou simple Smartphone Android?

test Sony Xperia L 100609

Après avoir pourvu le secteur haut de gamme d’un modèle performant et classe, le Sony Xperia Z, Sony continue à renforcer son armada du milieu de gamme. Voici donc une nouvelle recrue, le Sony Xperia L. Sans dépenses excessives sur les gadgets, Sony a pourtant réussi à produire un modèle qui ne manque pas d’atouts pour séduire.

Ce modèle rejoint alors le milieu de gamme aux côtés du Xperia SP. Si ce dernier misait sur la polyvalence de ses spécificités, le Sony Xperia L s’appuie sur son capteur photo et son prix plus abordable. On peut dire que ce modèle reprend exactement là où le Sony Xperia U s’était arrêté, tout en essayant d’apporter certaines solutions aux problèmes que ce dernier avait rencontré. Entre autres, le Sony Xperia L propose un écran plus grand, une batterie plus costaud, une meilleure résolution, etc…

Principales caractéristiques

  •   Ecran 4,3 pouces 16 M de couleurs TFT Tactile, résolution de 480×854 pixels à environ 228 ppp (pouces par pixels)
  • Android 4.1.2 Jelly Bean
  • Processeur Qualcomm MSM8230 Snapdragon, dual-core 1GHz, GPU Adreno 305
  • 1 Go de RAM
  • 8 Go de stockage intégré (5,8 Go dispo)
  • Port microSD (jusqu’à 32 Go pris en charge)
  • Capteur photo 8 MP autofocus, flash LED simple, géolocalisation, mise au point tactile, HDR, clé d’obturation appropriée
  • Résolution vidéo à 720p, 30fps avec capture vidéo en mode HDR
  • Capteur photo frontal VGA
  • Wi-Fi a/b/g/n, Wi-Fi
  • GPS avec A-GPS
  •  NFC
  • Accéléromètre, capteur de lumière ambiante et de proximité
  •  Radio FM stéréo avec RDS
  • Port microUSB (charge) et Bluetooth stéréo v4.0
  • Bande de LED pour l’éclairage et les notifications
  • Batterie amovible Li-Ion 1750 mAh

Où acheter le Sony Xperia L au meilleur prix

Principaux inconvénients

  • Mauvaise qualité de la vidéo, pas de capture vidéo à 1080p
  •  Pas de BRAVIA Mobile
  • Angles de vision médiocres
  • Plutôt grand et lourd

test Sony Xperia L 100602

Alors si le modèle phare de Sony a dû faire face à une foule de critiques, il ne faut pas s’attendre à ce que ce modèle de milieu de gamme fasse des prouesses. Cela étant dit, il est beaucoup plus facile pour lui de s’en tirer, par exemple avec moins de contraste et des angles de vision médiocres, dans le milieu de gamme. Au final, les deux seuls éléments qui pourraient choquer seraient l’absence de BRAVIA Mobile et la densité de pixels qui est inférieure à celle proposée par le Sony Xperia U. Par ailleurs, le Sony Xperia L est nettement meilleur que ce dernier, notamment avec son écran plus grand, un assez bon affichage, une puissance de traitement suffisante, etc. Ce modèle offre aussi une meilleure allure avec un style Bond Phone.

test Sony Xperia L 100603

Accessoires

Le Sony Xperia L est livré avec quelques accessoires, dont le câble USB et un adaptateur, sans oublier le manuel d’utilisateur. Malheureusement, la carte microSD n’est pas fournie, idem pour les écouteurs. Au fond, ce n’est pas tellement surprenant, vu que le Sony Xperia L veut afficher un prix particulièrement abordable.

Mensuration

Les dimensions du Sony Xperia L sont de 128,7x65x9,7 mm, pour un poids de 137 g, plutôt élevé pour sa taille. Par contre, il peut être pardonné car il est plus grand que le Sony Xperia U, il offre un plus grand écran. Malgré cela, lorsque l’on compare par exemple le Xperia L avec un Motorola RAZR i, on constate immédiatement que Sony aurait pu faire un meilleur travail dans ce domaine. En effet, le RAZR i est un demi-centimètre plus court, 4 mm plus mince alors que la dimension de l’écran est la même.

Conception et confort d’utilisation

Le Sony Xperia L présente certaines similitudes avec le vieux Sony Ericsson Arc, quoiqu’il soit conçu avec une version moderne de la conception ancienne. La façade en verre plat lui donne aussi des airs d’entrée de gamme, mais on constate immédiatement que c’est un Smartphone d’un cran au dessus, de par son écran plus grand et sa courbe arrière particulièrement séduisante.

Par ailleurs, Sony aurait pu grappiller quelques centimètres de longueur, car en bas de l’écran, il y a un trop grand espace assez inutile. Le microphone est placé juste en dessous de l’écran, l’écouteur juste au-dessus de ce dernier, à côté du capteur frontal VGA et des capteurs de lumière ambiante et de proximité. A noter que le Sony Xperia L n’embarque pas de protection d’écran préinstallé comme sur les Smartphones Xperia haut de gamme.

test Sony Xperia L 100604

Sur la partie inférieure, on retrouve le LED d’éclairage qui s’allumera en fonction de la couleur du thème choisi ou de l’image que vous regardez. Par contre, il ne s’allumera pas pour toutes les notifications. Il vous alertera seulement pour certaines d’entre elles, comme un appel manqué, la réception d’un message, mais vous ne pourrez pas lui attribuer une identification de l’appelant, ou de le voir s’allumer dans différentes couleurs en fonction de celui qui vous appelle. Tout comme avec le modèle Xperia SP, le LED ne sera pas non plus visible à l’arrière du Smartphone.

En parlant de l’arrière, le dos en plastique du Sony Xperia L est amovible, ce qui fait que la batterie est amovible. Le revêtement de la plaque arrière est fait avec une finition particulièrement douce, avec plusieurs petits points blancs étincelant, un peu comme la peinture métallisée des voitures. On retrouve également à l’arrière l’objectif du capteur photo 8 MP vers le coin gauche, avec un flash LED juste à côté. Une grille de hautparleur est retrouvée centrée vers le bas.

test Sony Xperia L 100608

Sinon, les bords arrondis du Smartphone offrent une prise en main particulièrement confortable. Certes, le Sony Xperia L a un grand écran, mais il reste pourtant facile à manipuler, et offre un bon confort d’utilisation.

Affichage

Le Sony Xperia L offre un écran de 4,3 pouces LCD d’une résolution de 480×854 pixels. Ce modèle ne dispose pas de la technologie BRAVIA Mobile. Il offre la même résolution que le Sony Xperia U, et une densité de pixels inférieure, avec 228 ppp. Par contre, le Sony Xperia L offre un écran plus grand. Et il faut dire que l’affichage est assez bon, surtout pour le prix. La luminosité est suffisante, tout comme le contraste, même sans les optimisations de la technologie BRAVIA Mobile. Tout compte fait, cet écran est même moins susceptible de décevoir que celui du dispositif phare de la marque.

test Sony Xperia L écran d'affichage 100601

Par contre, l’utilisation du Sony Xperia L dans des conditions extérieures lumineuses est un peu difficile à certains moments. La luminosité de l’écran ne suffit pas vraiment, face à la lumière du soleil.

test Sony Xperia L écran d'affichage 100602

Contrôle

Le bouton d’alimentation original est une nouveauté qui fait son apparition sur le Sony Xperia L. Sony a également fait un effort considérable concernant le bouton de l’appareil photo, ce qui est tout à fait normal car l’appareil photo de 8 MP est au cœur de la commercialisation de l’appareil. Aussi, Sony a vraiment essayé d’offrir une expérience d’imagerie complète.

On retrouve tous les boutons physiques du Sony Xperia L sur le côté droit de l’appareil, à savoir la bascule du volume vers le haut, la touche marche/verrouillage vers le centre, et le déclencheur de l’appareil photo vers le bas. Comme sur la plupart des Smartphones, il suffit d’un appui long sur cette touche pour ouvrir l’écran et lancer l’appareil photo.

Vers le côté gauche, on retrouve le port microUSB. Sur le haut au centre, on retrouve la prise casque 3,5 mm. Juste en dessus du capteur photo, on retrouve également un second microphone, chargé de l’annulation du bruit.

Maintenant, lorsqu’on retire la façade arrière, on accède à la batterie amovible et à l’emplacement des cartes SIM et microSD. Attention, retirer le panneau arrière est une tâche un peu délicate, et bien que le risque de tout casser reste minime, mieux vaut toujours rester prudent.

test Sony Xperia L 100609

On y retrouve le transmetteur NFC, la fente pour carte SIM, le slot pour carte microSD, et la batterie Li-Ion 1750 mAh. Concernant cette dernière, l’autonomie en communication (appel) se situant à 12h30, le mode lecture vidéo à 4h44 et la navigation sur le Web à 6h40.

test Sony Xperia L 100610

Interface utilisateur

Le Sony Xperia L fonctionne sous Android 4.1.2 Jelly Bean, le même logiciel qui équipe le dispositif phare de la marque, le Sony Xperia Z. Malgré cela, on retrouve tout de même certaines différences, par exemple le modèle Xperia L ne propose pas certaines caractéristiques. Mais en général, l’expérience globale d’Android est assez similaire sur les deux appareils. Les optimisations logicielles combinées avec le Project Butter, sans parler du puissant processeur dual-core, vous assureront également une interface utilisateur bien fluide. Admirez cette petite démonstration en vidéo, montrant le Sony Xperia L en action.

Sony a aussi amélioré certaines fonctionnalités. Vous aurez par exemple la possibilité de modifier le nombre de volets “Ecran d’accueil”, en ajoutant ou en supprimant l’un des cinq proposés par défaut. Vous pourrez aussi choisir l’un d’eux comme écran d’accueil prncipal. Par contre, vous ne pourrez pas avoir plus de sept volets. Un autre détail que l’on peut remarquer à l’écran, c’est que le fond des boutons n’est plus gris. Il est maintenant plus beau en noir.

test Sony Xperia L 100611

Pour ajouter des raccourcis ou widgets à l’écran d’accueil, faites un appui long sur une zone vide de l’écran, ou en utilisant le zoom de pincement. Un menu contextuel apparaît alors, vous permettant d’effectuer diverses personnalisations sur l’appareil, comme le changement de l’arrière plan, le thème, etc. Vous pouvez également ajouter des raccourcis à partir du tiroir d’application, en maintenant votre doigt sur une icône pour le faire glisser à travers de la zone du homescreen.

test Sony Xperia L 100612

Le Sony Xperia L propose quelques widgets Sony sur mesure pour les divers services sociaux, pour la connectivité, le lecteur Walkman, etc. Malheureusement, les widgets ne sont pas redimensionnés ou réorganisés automatiquement lorsque vous les placez, même si Jelly Bean peut prendre en charge cette fonctionnalité. Par ailleurs, le Sony Xperia L propose aussi des fonds d’écran animés. Comme d’habitude, vous pouvez prévisualiser chacun d’entre eux avant de les appliquer.

En sélectionnant un nouveau thème, cela aura pour effet de changer l’écran de verrouillage, l’écran d’accueil, la couleur des icônes systèmes (bascule, icônes de menu, etc.). La bande LED sous l’écran s’allumera aussi en fonction du thème choisi, suivant les couleurs. Par contre, il n’y a pas de mode aperçu, comme sur les précédents modèles Xperia. En faisant le geste de pincement familier, vous obtiendrez à la place le menu d’édition du homescreen.

En bas de l’écran, vous avez cinq raccourcis, dont le tirroir app au milieu et deux autres de chaque côté. Ceux-ci sont visibles à travers de tous les volets du “homescreen”, et peuvent être configurés par l’utilisateur. Il est possible d’y mettre de simples icônes, mais aussi des dossiers entiers comportant plusieurs sous-dossiers.

L’écran de verrouillage ou le lockscreen a été repensé, et offre désormais de nouvelles animations, dont deux raccourcis pour un accès rapide à l’appareil photo (glisser à gauche) et aux commandes dédiées à la musique (glisser à droite). Lorsque le lecteur de musique est activé, l’écran de verrouillage montrera les commandes de contrôle de la musique (play, pause, etc.). Mais vous pouvez les cacher si vous le souhaitez. Vous pouvez également activer de nombreux dispositifs de sécurité pour le déverrouillage de l’appareil (mot de passe, etc.).

Avec le Sony Xperia L, vous aurez bien entendu la zone de notification standard. Mais vous aurez en plus quelques commutateurs permettant de contrôler le son, les données mobiles, le Wi-Fi, le Bluetooth. Il y a aussi un raccourci vers le menu des paramètres.

Pour le tiroir app, il s’étale sur quelques pages. Vous aurez la possibilité de trier les applications manuellement, par ordre alphabétique, par ordre d’utilisation. En faisant un appui long sur l’un des icônes, une notification verte apparait en haut, et il suffit d’y faire glisser l’icône pour l’ajouter à l’écran d’accueil.

Le Sony Xperia L propose un gestionnaire de tâches à l’identique de la version stock Android. Il manque toutefois quelques petites applications intéressantes comme l’option «supprimer tous». Vous pouvez seulement faire glisser les vignettes pour déterminer quelle application supprimer, ou quelle application prioriser.

Vous avez aussi un moniteur d’utilisation des données sur le Sony Xperia L. Celui-ci vous permet notamment de fixer des limites pour certaines données. Vous pourrez également fixer des délais, gérer la consommation par applications, etc.

Performance du processeur

Le Sony Xperia L utilise un processeur assez solide, un Qualcomm Snapdragon MSM8230 dual-core 1GHz, et un GPU Adreno 305, une version bas de gamme de la dernière gamme graphique mobile de Qualcomm. Sans plus attendre, voici les tests de performance.

Nous commençons avec les traditionnels BenchmarkPi et Linpack. Le Sony Xperia L affiche d’assez bons scores, même s’il n’est pas en mesure de rivaliser avec la plupart des Smartphones les plus courants, surtout au niveau du test Linpack. Au niveau des tests globaux, le Sony Xperia L a réussi à afficher un score compris entre le double Cortex-A9 et les autres concurrents quad-core.

test performance sony xperia L Benchmark Pi
test performance sony xperia L Benchmark Pi

test performance sony xperia L Linpack
test performance sony xperia L Linpack

Nous avons aussi soumis l’appareil au test benchmark GPU pour mesurer la performance de l’Adreno 305. Ce dernier a obtenu le score de 13 fps dans le test hors écran, et se retrouve sans trop de surprise dans les profondeurs du classement.

test performance sony xperia L GLBenchmark 2.7 Egypt
test performance sony xperia L GLBenchmark 2.7 Egypt

Ensuite, on a le Geekbench 2. Ici, le Sony Xperia L a réussi à dépasser la barre des milles points, ce qui est impressionnant de par la faible puissance de son dual-core par rapport à la concurrence. Il se trouve qu’il n’est qu’à près de 500 points seulement de l’iPhone 5 dans ce test. Dans le test SunSpider, mesurant les performances JavaScript, l’appareil affiche un score assez correct. Mais l’architecture Krait peut certainement faire mieux, malgré la faible puissance du processeur. BrowserMark2 est un indice de référence basé sur HTML5. Dans ce test, le Sony Xperia L fait beaucoup mieux, quoiqu’il n’ait été comparé qu’avec de faibles processeurs.

Le test Vellamo se concentre sur Javascript et HTML5. Là aussi, le Sony Xperia L a réussi à afficher un bon score qui, à la surprise générale, se trouve juste en dessous du score réalisé par le Samsung Galaxy S3.

test performance sony xperia L Vellamo
test performance sony xperia L Vellamo

Ainsi, le Sony Xperia L n’est pas une bête de performance, mais il a tout de même réussi à afficher de bons scores par rapport à ses concurrents. Et cela se ressent au niveau de l’utilisation quotidienne, nous n’avons pas constaté de retards ni de lags en utilisant l’appareil.

Google Now

Sur le Sony Xperia L, Google Now vous donne un bref aperçu de toutes les informations qui vous concernent. Par exemple, en allant travailler le matin, Google Now vous informera quant aux éventuels embouteillages sur votre itinéraire habituel, et vous en proposera un autre plus dégagé. Cool non ?

Google Now peut également interpréter de nombreuses choses à partir de votre historique de recherche. Par exemple, si vous aviez recherché sur Google votre équipe de football préférée, Google Now va alors vous informer sur le prochain match de l’équipe, et ira même jusqu’à vous offrir des mises à jour du score une fois que le match commence.

test Google Now sony xperia L

Google a aussi intégré la fonction Voice Actions. Celle-ci peut traiter des tâches comme l’envoi de messages (SMS ou email), le lancement d’un appel vocal, la demande d’itinéraire, la prise de note, l’ouverture d’un site, etc. Google Now peut également lancer des applications, vérifier et gérer votre calendrier, chercher les lieux d’intérêts à proximité, etc.

Pour activer Google Now sur le Sony Xperia L, faites un appui long + glissement vers le haut sur le bouton home virtuel. Vous pouvez taper ou parler, l’application vous donnera l’une de ses cartes d’information (si disponible) et vous lira le contenu à haute voix (cette fonction peut être désactivée). Dans le cas où la carte d’information correspondante n’est pas disponible, l’application va lancer une recherche sur le Web à la place.

Répertoire

Sony a également repensé le répertoire, et celui du Sony Xperia L semble plus vivant. Comme d’habitude, la barre vers le bas comporte les raccourcis vers les options recherche, ajout de contact et paramètres. Vers le haut, on retrouve les onglets Contacts, Téléphone, Favoris, Groupes. Les contacts peuvent être triés par nom ou prénom. Il existe deux options de recherche de contact. L’un en utilisant le champ de recherche au bas de la liste, l’autre en utilisant la barre de défilement alphabétique sur la droite.

Il est possible de synchroniser les contacts avec plusieurs comptes, comme Facebook par exemple. Vous pouvez également appliquer des filtrages spécifiques, pour définir le répertoire à afficher, les groupes à afficher ou à masquer, afficher uniquement les contacts avec numéros de téléphone, ou uniquement ceux qui sont en ligne, etc.

test repertoire sony xperia L

Il est aussi possible de regrouper dans un seul contact tous les comptes de celui-ci avec plusieurs services. Ainsi, vous retrouverez tous les détails (photos, intérêts, etc.) du contact dans un onglet supplémentaire.

La fonction contacts rapides est aussi activée. En tapant sur la photo d’un contact, une fenêtre pop-up apparaît avec des raccourcis pour l’appel, l’envoi de message ou d’email. Une autre fonction permet de rediriger les appels directement vers la messagerie vocale. Les sonneries personnalisées peuvent également être activées pour un contact, et on peut même définir pour la bande LED une couleur personnalisée pour un contact. Par exemple, vous pourrez choisir le rouge lorsque votre belle-mère vous appelle…

La téléphonie

On ne parle maintenant de la vocation première d’un téléphone portable, la téléphonie. Cela ne veut pourtant pas dire que c’est un domaine laissé au hasard par Sony. Au contraire, passer ou recevoir un appel avec le Sony Xperia L est un réel plaisir. Cela entre autres grâce au microphone secondaire placé juste au-dessus du capteur photo ayant pour rôle d’éliminer les bruitages. Ce qui fait que la qualité des appels est bien forte et nette, même dans un environnement bruyant.

Vous retrouverez sur la partie supérieure la liste des derniers appels émis, reçus ou manqués. Sur la partie inférieure, vous retrouverez le clavier pour composer le numéro. Une fois que vous tapez sur celui-ci, le journal des appels est remplacé par la liste de numérotation intelligente, qui recherche des correspondances dans le répertoire. A noter que vous pouvez masquer le clavier pour avoir un plus large aperçu du journal des appels.

test telephonie sony xperia L

Le Sony Xperia L dispose aussi de capteurs de proximité et d’un accéléromètre, qui désactive automatiquement l’écran tactile lorsque vous êtes en train de passer un appel téléphonique.

Nous n’avons pas non plus manqué de tester les hautparleurs du Sony Xperia L, avec xLOUD on et off. Les résultats ont été impressionnants, car l’appareil a obtenu de très bonnes notes, même avec xLOUD off. Toutefois, nous n’avons pas pu noter la différence dans les écouteurs. L’oscilloscope s’en est chargé.

test telephonie sony xperia L 2

Messagerie

Les SMS et MMS sont affichés comme dans une session de chat IM (messagerie instantanée), avec le message le plus récent en bas. Vous avez la possibilité de gérer les messages (faire suivre, copier, supprimer), et même les bloquer contre la suppression par inadvertance. Vous pouvez utiliser la fonction recherche pour localiser un message spécifique parmi toutes les conversations. Bien entendu, vous pouvez activer les accusés de réception. Sur le Sony Xperia L, ajouter des éléments multimédias (photos, vidéos, sons, etc.) aura pour effet de convertir le message en MMS.

test messagerie sony xperia L

L’application Gmail peut prendre en charge les opérations par lots. Ce qui vous permet par exemple d’archiver, d’étiqueter ou de supprimer plusieurs emails à la fois. L’application peut également prendre plusieurs comptes Gmail en charge.

test messagerie sony xperia L 2

L’application de messagerie générique peut aussi gérer plusieurs POP ou IMAP. Vous aurez accès aux messages dans les dossiers d’origine créés en ligne. Le Sony Xperia L propose aussi l’application GTalk, gérant la messagerie instantanée. Celle-ci est compatible avec une variété de clients de messagerie instantanée comme Pidgin, Kopete, iChat, Ovi Contacts, etc.

Pour la saisie de texte, le Sony Xperia L propose un clavier QWERTY complet. Comme l’écran est grand, taper sur le clavier en mode portrait est confortable. L’écran est même assez grand pour proposer des touches d’une certaine taille, ce qui améliore encore le confort d’utilisation. Cela va sans dire que c’est encore mieux en mode paysage. Il est même possible de personnaliser le clavier (choisir un skin différent, personnaliser la disposition des touches).

test messagerie sony xperia L 4

Le clavier offre même une option assez intéressante, similaire à ce que propose Swype.

Lire la suite…

Related Articles

Officialisation du Samsung Galaxy J1

Olivier

Gstring : Accordez vos instruments où que vous soyez !

Prise en main en vidéo et en images de la Nexus 7 2

Olivier

12 comments

Leave a Comment