Concurrence

SDK iPhone : Réflexions en vrac

Jeudi a eu lieu en grande pompe la présentation du SDK iPhone par Steve Jobs. Je vous propose de faire un petit tour d’horizon de ce qui va vite s’imposer comme une plateforme concurrente à Android.

SDK iPhone

Voici quelques réflexions en vrac sur la sortie du SDK iPhone :

  • Le SDK iPhone n’est disponible que pour Mac. Limitation technique ou idée marketing pour vendre des ordinateurs Apple? Une chose est sûre, cela va priver l’iPhone d’un certain nombre de développeurs potentiellement talentueux.
  • Apple affirme que le SDK iPhone est le même que celui utilisé en interne, pourtant certaines fonctionnalités ne semblent pas accessibles…
  • iFund est un fond d’investissement de 100 millions de dollars pour promouvoir le développement d’applications pour l’iPhone. On fait comme Google en rajoutant un zéro de plus. Bonne idée pour motiver les développeurs même si pour l’instant les conditions d’attribution des fonds restent opaques (je rappelle que c’est un fond d’investissement, pas un simple concours comme l’Android Developer Challenge). De plus, que restera-t-il aux autres plateformes ouvertes comme OpenMoko ou LiMo qui n’ont pas les mêmes moyens pour attirer des développeurs?
  • La distribution des applications ne se fera que par l’intermédiaire de l’App Store (similaire à iTunes). Pour diffuser vos applications, il faudra s’acquitter d’une somme de 99 dollars et Apple prendra au passage 30% de commission sur les gains (sauf s’il s’agit d’une application gratuite). Très franchement, je trouve que ce n’est pas abusif vu la visibilité et l’aide logistique qu’apportera l’App Store. Cependant, il est dommage qu’il n’existe pas d’autres vecteurs de diffusion pour les applications. Apple veut clairement garder un certain contrôle sur les applications qui seront diffusées et installées sur ses appareils.
  • Les possesseurs d’iPod Touch devront à priori payer pour pouvoir installer la mise à jour (disponible en juin seulement) qui permettra de faire fonctionner des applications tierces. Encore une fois, Apple prend les gens pour des vaches à lait…
  • Des grands éditeurs de jeux vidéos comme SEGA (le bon vieux temps…) ou Electronic Arts ont présenté des jeux relativement impressionnants pour l’iPhone. On entre vraiment dans une nouvelle dimension en matière de jeux pour téléphones portables.

Au final, on obtient une plateforme moins ouverte qu’Android, pas forcément plus limitée mais sans aucun doute plus controlée.

Et vous, que pensez-vous du SDK iPhone? Certains d’entre vous envisagent-ils passer du coté obscur de la force de développer des applications pour l’iPhone?

Related Articles

Les Samsung Galaxy S, Samsung Galaxy S II et Samsung Galaxy Ace bientôt interdits en Europe?

Bataille de mini smartphone : Sony vs Samsung

Olivier

The Android Phone is for Porn

Olivier

2 comments

Leave a Comment