Actualité

Réseau 5G : un accord entre l’Europe et la Corée du Sud

5g

Un accord a été signé entre l’Europe et la Corée du Sud pour le nouveau réseau. La commissaire européenne Neelie Kroes et le ministre sud-coréen des sciences et des nouvelles technologies se sont mis d’accord pour la création de la nouvelle génération du réseau mobile. En ce moment, les opérateurs européens sont en train d’étendre leur réseau 4G. Ce qui n’est même pas terminé jusqu’à aujourd’hui, car en France, Orange n’atteint que 60 % de population couverte contre 69 % pour Bouygues Telecom. Ces derniers sont même déjà en train de faire des mises à jour à leur antenne pour que ces derniers puissent supporter la 4G+ et faire passer des débits de 150Mbp/s jusqu’à 225Mbp/s. Notre réseau servirait donc à faire augmenter rapidement ces débits en allant d’une vitesse comprise entre 1 et 10 GBP/s.

Pour information, la fibre optique la plus rapide de ces opérateurs n’est encore que de 1Gbp/s et seul peu de monde peut encore en bénéficier. C’est donc pour cela que l’Europe et la Corée du Sud s’allient pour s’entendre sur les orientations qu’ils doivent prendre pour le réseau cinquième génération. C’est d’ailleurs la première alliance de ce type entre deux autorités publiques pour faire bénéficier l’Europe de la 5G.

5g

Uniformité des réseaux 5G ?

Cet accord a été fait pour que les deux côtés puissent parvenir à un compromis d’ici la fin de l’année prochaine sur les fonctions clés du nouveau réseau mobile et sur le calendrier de prolongement de cette nouvelle technologie. Les deux parties ont également été d’accord pour homogénéiser les fréquences utilisées pour ce réseau cinquième génération. Ce sera donc la fin pour les appareils qui sont compatibles avec les réseaux de certains pays. Mais pour cela, il faut d’aussi que tous les pays du monde fassent la même chose que pour l’Europe et la Corée du Sud.

Ce n’est pas tout, les autres entreprises européennes et coréennes ont aussi prévu de signer un accord de ce genre. On n’en sait pas davantage, mis à part que l’Europe compte investir 700 millions d’euros d’ici 2020 avec les industries de télécommunications pour que les travaux de recherches sur ce nouveau réseau soient accomplis. Quant à la Corée, elle envisage de dépenser 1,1 milliard d’euros pour tous les futurs réseaux très haut débit. On s’attendait à ce que ce réseau débarque en 2015, mais ici on peut voir qu’il n’arrivera pas avant l’année 2020 alors il nous faudra attendre jusque-là. Peut-être que le réseau 4G que nous utilisons actuellement nous offrira des meilleures performances d’ici là.

Related Articles

ARM va présenter un prototype avec Android au Mobile World Congress

Olivier

Les Sony QX100 et Sony QX10 ajoutent un capteur de 20.2 MP ou de 18.2 MP à votre Smartphone

Olivier

Le Samsung Galaxy débarque en Allemagne à 69 euros

Olivier

Leave a Comment