Actualité

Qu’attendre du 64 bits ?

Logo ARM

Un débat a été relancé décembre dernier à ce sujet. Certains pensent que ce n’est qu’un argument marketing et d’autres pensent surtout que ce n’est que le progrès. L’Apple A7 a pourtant démontré qu’il permet surtout de gagner en performance. Son utilisation lui a permis de doubler ses performances à fréquence égale. Ce qui n’est pas le premier souci des constructeurs de téléphones mobiles. La course aux plus grosses spécifications a donc été lancée. Cependant, personne n’est vraiment honnête là-dessus. Sauf pour l’utilisateur lambda qui n’a pas de connaissances précises sur le sujet.

Pour lui la réponse à cette question est très simple : doubler la fréquence et doubler la performance. Pour cela la comparaison est simple il suffit de doubler la fréquence pour compenser le nombre de cœurs. Par ailleurs, avoir un large choix de fréquence permet de vendre des puces moins stables dont la fréquence de fonctionnement sera très basse. Le but : pousser les consommateurs à acheter des choses presque inutiles en lui proposant une caractéristique qui est présente dans les produits de hauts de gamme pour un petit surplus tarifaire. On peut comprendre alors que les constructeurs n’optimisent pas les mêmes caractéristiques de leur processeur notamment le 64 bits.
Logo ARM

Résultat du 64 bits sur Android

Android est surtout réputé par sa réactivité ainsi que sa performance. Cette architecture sera donc très vite adoptée. Cependant, il ne devrait être associé qu’avec une RAM de 4 Go. Ceci n’est pourtant pas suffisant pour un argument commercial, car la mémoire physique en totalité n’a aucun lien avec les bits. De plus, les bits permettent surtout à procéder à des opérations complexes plus efficaces et mieux gérer l’optimisation de la mémoire allouée  pour chaque application. Bref, utiliser autant d’énergie pour défendre cette stratégie n’est autre qu’une perte de temps si on connait déjà les résultats.

Par ailleurs, les courses de ce genre pourraient bien s’avérer comme étant un outil très dangereux, car il permet aux constructeurs de détourner les consommateurs. C’est vrai qu’il faut améliorer les performances de processeurs, mais l’important devrait seulement être le résultat et non la manière d’y parvenir. Si les constructeurs entament une éternelle concurrence pour les smartphones Android, seuls les utilisateurs peuvent juger les performances et faire la différence entre chaque appareil. Dans tous les cas, si les prochains smartphones intègrent cette architecture, les performances feront exploser les tableaux.

Related Articles

HTC Hero en vente le 21 juillet?

Olivier

Mise à jour Android 2.2 Froyo pour les Motorola Droid, Incredible et Droid X ?

Olivier

Un Samsung Galaxy S2 Plus au MWC?

Olivier

2 comments