Tests et Dossiers

Pourquoi la vente de la division mobile de Motorola m’inquiète ? [Editorial]

motorola lenovo 30011

Comme nous vous le rapportions hier, Google a décidé de vendre la division mobile de Motorola à Lenovo pour 2.9 milliards de dollars (voir l’article : Lenovo rachète la division mobile de Motorola à Google), suite à cela, j’ai décidé de faire cet édito afin de partager avec vous mon ressenti concernant cette vente.

Je ressens également votre douleur. Pour moi, l’idée d’avoir Google comme constructeur de Smartphones et tablettes me plaisait vraiment. J’avoue sans honte être un fanboy de Google et j’espérais qu’un jour un appareil Motorola conçu par Google me fournirait le meilleur des deux mondes. C’est-à-dire des mises à jour rapide et l’amélioration des fonctionnalités qui ne sont pas toujours bien implémentées sur les Nexus. Le Moto X y était presque arrivé. Désormais, l’espoir disparait pour laisser place à l’incertitude. Ça fait mal, c’est un peu comme une trahison, surtout si l’on considère que Motorola a ouvertement joué le rôle de “l’entreprise Google” depuis sa grande renaissance.

On se pose beaucoup de questions

Les questions que beaucoup se posent maintenant sont les suivantes : Que va-t-il se passer ? Que va-t-il advenir des mises à jour super rapide ? Est-ce que je les recevrai toutes. Motorola va-t-il garder la promesse d’une expérience Android Stock ? Et concernant la personnalisation des appareils, les possibilités resteront-elles inchangées ? Est-ce que Motorola va conserver son usine d’assemblage au Texas ?

Et la dure et dérangeante vérité, c’est que nous ne savons pas. Le président de Motorola, Dennis Woodside a donné très peu d’information au sujet de la vente sur le blog officiel de Motorola. Il n’a pas non plus dit si la firme allait licencier, changer de siège social ou si Motorola continuerait à exister indépendamment de Lenovo (nous savons juste que la marque Motorola sera conservée). Le PDG de Motorola lui-même n’a surement pas réponse à toutes ses questions. Et le doute n’est pas bénéfique, surtout quand ce doute concerne une entreprise qui a toujours été à perte, chaque trimestre depuis son rachat par Google.

Lenovo Motorola Moto X 08491

Motorola ne va pas bien …

Le trimestre dernier, Google a fait état d’une perte d’exploitation de 248 millions dollars pour Motorola. Cela n’a rien à voir avec les pertes de HTC, qui est pourtant considéré en danger, mais qui a annoncé une perte d’exploitation équivalente à un cinquième de la perte de Motorola il y a quelques semaines, cela prouve que Motorola ne va vraiment pas bien.

En général, quand vous achetez une entreprise qui perd de l’argent, vous faites tout pour qu’elle renoue avec le profit. Motorola a déjà licencié plus de 6000 employés depuis son rachat par Google qui a cessé beaucoup des activités de la firme à l’international, remanié son image de marque et lancé une plateforme de personnalisation de Smartphones uniques sur le marché tout en faisant de son mieux pour fournir une expérience utilisateur au top, je parle du projet Ara qui doit normalement être poursuivi même après le rachat de Motorola par Lenovo.

Dans quelques heures, nous verrons si ces investissements ont payés lorsque Google annoncera ses bénéfices de quatrième trimestre. Si Motorola a renoué avec les bénéfices, tout n’ira pas si mal après tout et Lenovo continuera sur cette lancée. Si Motorola n’a pas renoué avec les bénéfices, il sera temps de changer, car je doute que Lenovo accepte de perdre de l’argent. Surtout après avoir payé environ 3 milliards pour acquérir Motorola.

Lenovo arrivera-t-il à mettre le sur de bons rails

Cependant, même s’il est facile d’être pessimiste à propos de cette situation, il faut reconnaitre que Lenovo n’achèterait pas Motorola sans aucune idée derrière la tête. Les smartphones Lenovo sont considérés comme, euh… pourris. Une rumeur parle de l’acquisition de HTC par Lenovo depuis un moment, mais peut-être que l’offre de Google avec Motorola était irrésistible.

Après tout, Lenovo a reussi à transformer une marque qui battait de l’aile, IBM Thinkpad, en une machine à cash qui est considérée comme une des marques les plus innovantes dans le domaine des tablettes et ordinateurs. Bien que populaires en Chine (numéro 2), les smartphones Lenovo n’ont pas su attirer notre attention. Lenovo sait que les smartphones sont un facteur de croissance important, donc je parie qu’ils vont prendre des risques et tenter de faire de Motorola un succès international. Lenovo n’est pas le genre d’entreprise qui achète une marque pour la détruire, Il l’a prouvé avec le Thinkpad.

motorola lenovo 30011

L’idée que Lenovo pourrait détruire Motorola est secondaire, et loin d’être certaine. J’irai même jusqu’à parier que ça n’arrivera pas, même si tout est possible dans ce monde. Non la vraie peur vient du fait que Google vend une marque que les fans d’Android appréciaient depuis son rachat en 2011.

Comme je l’ai dit précédemment, nous ne pouvons prédire l’avenir. Mais pourquoi est-ce que Google a vendu Motorola ? La réponse, je pense, est la compétition. Google a acheté Motorola alors que l’entreprise était en chute libre. Le président Sanjay Jha, l’homme derrière des produits désastreux comme le Droid Bionic et l’Atrix original avait mené l’entreprise dans une impasse dont il était apparemment impossible de sortir. L’usage de puces TI (Texas Instrument)avait désavantagé la firme en terme de performances, et la marque faisait tout ce que les opérateurs téléphoniques exigeaient. En fait, Motorola n’allait nulle part.

Google aurait vendu Motorola suite à quelques pressions

Il parait que Larry Page et Andy Rubin ont mené l’acquisition, même si Rubin ne voulait apparemment pas de la division constructeur de Motorola. Larry Page a décidé d’acquérir l’ensemble de l’entreprise, et en 5 jours, un accord était rédigé et Motorola allait officiellement devenir la propriété de Google.

Google a officialisé l’accord, et les rumeurs selon lesquelles l’acquisition était surtout une histoire de brevet sont apparues. Des milliers d’emplois ont été détruits, Motorola s’est retiré de la plupart des marchés (à l’exception du marché américain) et beaucoup de lancements de produits ont eu lieu. Désormais, Motorola peut espérer une croissance. Ce n’est plus l’entreprise que Google a ramassée il y a deux ans, Motorola a retrouvé son énergie.

Et maintenant que l’entreprise peut espérer une croissance, Google a décidé qu’il était temps de s’en débarrasser. Il faut dire que les partenaires de Google n’appréciaient pas trop que l’entreprise qui leur fournit leur système d’exploitation Open Source leur fasse aussi concurrence. Cela ne correspondait pas à l’esprit d’Android. Cela ne veut absolument pas dire que je n’aurai pas aimé qu’une telle coopération continue.

Lenovo Motorola Moto X et Moto G 08491

Google avait réussi à mettre Motorola sous le feu des projecteurs

C’est grâce à Google que Motorola est apparu de nouveau dans les médias cette année. Les médias dédiés à la technologie ne considèrent que trois marques importantes : Google, Samsung et Apple. Motorola a eu la chance de faire partie de Google lors de sa renaissance. Désormais, Motorola fera partie du reste.

La marque devra trouver un moyen de faire les grands titres, car il n’y a vraiment rien de branché dans le fait d’être une entreprise Lenovo. C’est triste, mais c’est malheureusement vrai, Motorola n’aura pas droit à autant d’attention que lorsque la marque appartenait à Google. Maintenant que Google ne possède plus la marque, Motorola ne recevra surement pas autant d’attention de la part des médias.

Donc, espérons que Lenovo ne va pas tout détruire. C’est tout ce que nous pouvons faire pour le moment de toute façon. Et vous, que pensez-vous de cette vente?

Related Articles

Test du Darkfull Hell : Que vaut le nouveau Smartphone Double Sim de Wiko?

Olivier

Dismoioù : Le guide des bonnes adresses avec les avis des utilisateurs

Frederic

Opera mini : Véritable alternative au navigateur de base ?

3 comments

Leave a Comment