Tests et Dossiers

Nous avons passé au crible le processeur Tegra K1

tegra k1 090102

Succédant au Tegra 4, Nvidia avait indiqué qu’elle n’a pas voulu appeler son nouveau processeur Tegra 5 étant donné qu’il était très différent des autres séries, avec des performances graphiques se rapprochant de celles trouvées sur les puces pour PC de bureau. Nous allons donc examiner en profondeur ce Tegra K1 afin d’en savoir plus sur ce qu’il a à nous offrir.

tegra k1 090101

Le CUDA Cores

L’un des gros arguments du Tegra K1 est le fait que sa performance graphique éclipse totalement les 72 noyaux offerts par l’ancien Tegra 4. En effet, contrairement au Tegra 4, l’architecture du K1 vient tout droit de l’architecture Kepler de Nvidia, la même technologie utilisée sur les puissantes cartes graphiques de bureau GTX 680, Titan, ou encore le 780Ti.

Cependant, d’un point de vue technique, comparer le Tegra K1 aux processeurs haut de gamme de la firme est un peu juste, car en guise de comparaison, le SoC pour mobile propose 192 cores CUDA, 8 unités de texture et 4 ROPs contre un 1 596 cores CUDA, 128 unités de texture et 32 ??ROPs pour le  GTX 680 par exemple. Mais l’idée est tout de même de vous faire comprendre que ce nouveau processeur a tout pour devenir le plus puissant dans sa catégorie.

tegra k1 090102

Par ailleurs, Nvidia n’a pas encore parlé de la vitesse  d’horloge de base ni de bande passante pour le K1. Sinon, le Tegra K1 consommera que 2 watts, avec des optimisations poussées qui lui permettra de gérer efficacement la consommation d’énergie. Aussi, le soutien à la compression de texture ASTC devrait aider à réduire la quantité de travail nécessaire à la fois pour l’interface et le rendu 3D.

Next-Gen API

L’une des autres caractéristiques les plus importantes du Nvidia Tegra K1 est le soutien des mêmes API graphiques que ceux de son grand frère. Je tiens à vous rappeler que le Tegra 4 manquait le support pour la plupart du OpenGL, le CUDA ou encore l’AI DirectX 11, mais ce dernier a plus été optimisé pour certains jeux, alors que le Tegra K1 offre un support complet de l’OpenGL 4.4, du Microsoft DirectX 11.2, l’OpenGL ES 3.0, et le propre CUDA de Nvidia 6.

Tout cela apporte bien évidemment des avantages au GPU avec le support du FXAA et l’antialiasing TXAA pour aider à éliminer les bords irréguliers. Si Qualcomm est connu pour offrir quelque chose de similaire avec l’Adreno 420, il est certain que le Tegra K1 sera le premier SoC mobile à proposer un GPU basé sur la tesselation. Ainsi, les développeurs n’auront aucun mal à déporter un jeu pour PC vers les mobiles avec cette nouvelle technologie. D’ailleurs, on a pu voir une démonstration avec les jeux Unreal Engine 4, Serious Sam 3, et Trine 2.

Deux versions

Le Nvidia Tegra K1 sera décliné en deux versions. La première est un quad-core qui est le Cortex A15 avec une architecture presque similaire à celle trouvée sur le Tegra 4. La deuxième sera bâtie sur un ARM dual-core de l’entreprise.

La première version sera donc composée d’un quad-core A15 destiné à s’occuper des grandes tâches suivi d’un autre A15 à faible puissance qui est un « compagnon de base » destiné à s’occuper des tâches moins gourmandes. La différence entre le K1 et le Tegra 4 réside par contre au niveau de la version du Cortex A15 d’ARM dont le K1 utilise la 3ème génération. Une amélioration offrant une plus grande vitesse d’horloge allant de 1,9 GHz à 2,3 GHz soit une augmentation d’environ de 20 % par rapport au Tegra 4.

tegra k1 090103

La deuxième version porte le nom de code « Denver » avec une architecture dual-core. Les noyaux seront basés sur la nouvelle architecture ARMv8, qui supportera à la fois le 64 et le 32 bits. Le Denver sera cadencé à 2,5 GHz avec 128 Ko de cache L1 d’instruction et 64 Ko de cache de donnée L1.

tegra k1 090104

La partie multimédia

Chaque FAI du Tegra K1 est capable de traiter 600 millions de pixels par seconde avec une entrée de 14 bits, contre le 400MP/s à 10 bits disponibles sur le Tegra 4. L’inclusion de deux FAI ouvre également la porte à des opérations de double caméra comme nous avons vu sur d’autres appareils. Sinon, tout comme le Tegra 4, la vidéo en 4K est également prise en charge via une sortie HDMI, mais je ne pense pas que le GPU ira  jusqu’à gérer les jeux 3D en 4K.

Related Articles

Samsung Galaxy S4 vs HTC One : Comparaison entre 2 des meilleurs smartphones du moment

Frederic

10 raisons qui peuvent vous pousser à opter pour le Nexus 5

Olivier

Prise en main du LG G2 : Nous vous livrons notre réaction à chaud

Olivier

1 comment

Leave a Comment