Actualité

Molib Android : Interview de Bertrand Lebonnois

Il y a quelques temps je vous avais parlé de Molib, une excellente application pour Android qui se propose de simplifier la vie aux utilisateurs de Vélib. Voici une petite interview du créateur de cette application, Bertrand Lebonnois, qui a accepté de nous livrer quelques informations intéressantes au sujet de Molib.

Molib

Peux-tu te présenter rapidement? Quel est ton background en programmation?

Je suis un passionné du web. J’ai commencé il y a peu plus de 8 ans à créer des sites et depuis je n’ai pas arrêté ! Après être passé par une SSII et une web agency, j’ai décidé de me mettre à mon compte en tant que consultant. Coté dev, je suis ingénieur sénior c# et php. J’adore travailler dans le web, il y a tellement de choses excitantes et différentes à faire encore.

Comment t’es venue l’idée de Molib?

Tout simplement. Pendant les grèves de novembre sur Paris, j’ai utilisé divers moyens de transport, comme mes pieds par exemple, et aussi le Vélib entre autres. J’étais en train de rentrer chez moi, et j’ai dû demander, chercher, tourner en rond et en rond pour garer mon vélib à une station. Ca n’avait déjà pas été facile de trouver une station avec des vélos disponibles, voilà que je n’arrivais pas à en trouver une à côté de chez moi et de surcroit avec des places libres. Molib est né ce jour là pour répondre à ce besoin tout bête mais essentiel : où puis-je trouver à côté de moi un vélib ou une place libre ?

Que penses-tu du SDK Android? As-tu rencontré des difficultés lors du développement de Molib?

Au début, ça n’a pas été aussi rapide à coder que je ne le pensais. Tout était nouveau, j’ai commencé le développement une semaine ou deux après le lancement d’Android. Certaines API du SDK étaient peu documentées comme Google Map ou MyLocation et il y avait encore peu d’exemples disponibles sur le web. Et pour corser le tout, c’était la première fois que je codais en Java. Mais j’ai un défaut, je suis curieux.

Quels ont été les premiers retours des utilisateurs suite à la sortie de Molib?

Tout d’abord, c’est la blogosphère, avec des sites comme le tien ou plus généralistes comme Techcrunch, qui a super bien accueilli le projet. Merci à vous ! En deux semaines près de 1500 internautes ont découvert Molib. Et les multiples retours que j’ai sont vraiment positifs. Le mot qui revient souvent est « impressionnant ». Sans fausse modestie, ça fait plaisir !

A combien d’heures estimes-tu le temps passé à développer Molib?

J’ai du y passer environ un mois/homme. Comme je l’ai dis plus haut, c’était vraiment nouveau, aujourd’hui ce serait plus facile et plus court. Il y a bien plus d’exemples et de forum d’entraides.

Es-tu satisfait de ton application? Quels sont les améliorations que tu comptes y apporter?

J’ai un deuxième défaut, je suis perfectionniste. Mais heureusement pragmatique. Si les utilisateurs sont satisfaits, alors moi aussi. Comme on me l’a beaucoup demandé, Molib va s’ouvrir sur d’autres villes comme Marseille, Lyon ou encore Toulouse. J’ai aussi envie de fournir une information en temps réel sur la pollution de l’air, c’est important quand on fait du vélo, à côté des voitures. Pareil pour l’info trafic. On pourra aussi basculer la carte pour la voir à l’horizontal, comme sur l’iPhone, ça, c’est dément ! Et puis on pourra aussi utiliser Molib sans GPS grâce aux informations cellulaires. Un vrai concentré de technos bien pratiques en somme !

Vas-tu soumettre ton application pour l’Android Developer Challenge? Si oui, penses tu qu’elle a ses chances?

Je ne sais pas trop si Molib a ses chances, la location de vélos partagés est plutôt un concept européen. Les USA sont peut-être un peu loin de tout ça. En tout cas, je participe quand même au concours, on verra bien !

As-tu été contacté par des entreprises intéressées par Molib suite à sa sortie? Peux-tu nous en dire plus?

Oui ! Le marché de la géolocalisation est potentiellement énorme. Et beaucoup de fournisseur de contenu ou d’acteurs de la téléphonie le sentent bien et se préparent. Android a le mérite de faire bouger les choses. A mon avis, à court terme, nous allons assister à une mini-révolution dans l’utilisation du mobile.

Je te laisse le mot de la fin. Merci pour ta participation !

Merci à toi Loïc de m’avoir interviewé. Et à tous, have fun avec Molib !

Merci encore une fois à Bertrand pour cette interview, qui en plus d’être un développeur de talent est quelqu’un de très sympathique ! Je vous invite donc à découvrir (ou redécouvrir) Molib, l’application indispensable pour tout utilisateur de Vélib !

Si vous aussi vous voulez parler de votre application Android, n’hésitez pas à contacter pointgphone.

 

Related Articles

BlackStone Android : Android sur un HTC Touch HD

Olivier

Le prochain Mintpad pourrait utiliser Android

Olivier

Le Notion Ink Adam disponible en juin pour 320 dollars

Olivier

7 comments

Leave a Comment