Développement Android

L’émulateur RetroArch sur Android met vos vieilles consoles au placard !

Si, comme moi, vous êtes un peu nostalgiques des “vieilles” consoles de jeux, vous allez adorer RetroArch. Très simple d’utilisation, il se compose d’un 1er écran où l’on choisit la console à émuler (et où on trouve les options), puis d’un 2ème écran où l’on va chercher la ROM du jeu à faire tourner. D’ailleurs, le rabat-joie de service se doit de rappeler à chacun que télécharger des ROM est illégal, sauf si vous possédez déjà le jeu.

retroarch

L’émulateur RetroArch, qui est gratuitement téléchargeable sur le Play Store, permet de rejouer à toutes les consoles suivantes :

  • PlayStation 1 (emulator: PCSX ReARMed)
  • Super Nintendo (emulator: SNES9x Next)
  • Nintendo Entertainment System (emulator: FCEUmm / NEStopia)
  • GameBoy / GameBoy Color (emulator: Gambatte)
  • GameBoy Advance (emulator: VBA Next) (*)
  • Arcade (emulator: Final Burn Alpha)
  • Neo Geo Pocket Color (emulator: Mednafen NGP)
  • Virtual Boy (emulator: Mednafen VB)
  • Sega Genesis/Mega Drive (emulator: Genesis Plus GX)
  • Sega Master System/Sega Game Gear (emulator: Genesis Plus GX)
  • Sega CD / Mega CD (emulator: Genesis Plus GX)
  • PC Engine / PC Engine CD (emulator: Mednafen PCE Fast)
  • WonderSwan Color / Crystal (emulator: Mednafen Wonderswan)
  • Cave Story (game engine: NX Engine)
  • Doom 1 / Doom 2 / Ultimate Doom / Final Doom (game engine: prBoom)

La liste des consoles émulées est tout bonnement impressionnante ! De plus, tout tourne comme une horloge (sur du Tegra3, tout du moins). Au programme :

  • détection plug’n’play de nombreuses manettes USB / Bluetooth (mais pas réussi à faire marcher la manette fournie avec la Freebox V6)
  • Fonction “Rembobinage” temps réel en plein jeu
  • Support du Vertex/Pixel shader par le GPU
  • Personnalisation possible de chaque bouton tactile (fonctionne avec les touches des claviers ASUS Transformer)
  • Possibilité de rajouter de nouveaux cores/kernels pour émuler de nouvelles consoles
  • Pas de pub, pas de pub pop-up, pas de permissions insidieuses, aucune collecte de données

Qui plus est, un commentaire en fin de page de l’appli nous indique le bon état d’esprit des développeurs : “Proposé avec passion par la communauté des développeurs d’émulateurs. Nous pensons avec conviction que les émulateurs devraient être gratuits, même sur les app-store. C’est pour cela que nous sommes ici.

Rendez-vous ici pour télécharger RetroArch !

Related Articles

Android SDK 1.5 release 1 dispo !

Olivier

Suivez la conférence Google I/O en live !

Olivier

Au tour du Nexus One d’avoir son portage d’Android 3.0 Honeycomb

Olivier

3 comments

Leave a Comment