Actualité

Facebook développe la reconnaissance faciale au sein de son entreprise

Facebook reconnaissance facial

Le réseau social le plus connu de tous les temps est en pleine expérimentation d’une nouvelle technologie de reconnaissance faciale. Cette dernière permettrait d’identifier les personnes ayant activé la reconnaissance faciale. Elle fait actuellement l’objet de plusieurs tests en interne.

En quoi consiste cette nouvelle technologie ?

Si Business Insider était le premier à nous informer de cette nouveauté, Facebook a récemment confirmé ces déclarations. Le réseau social a déclaré avoir mis en place une nouvelle technologie de reconnaissance faciale au sein de son entreprise. Actuellement en phase de test sur les comptes respectifs des employés Facebook, cette technologie permettrait d’identifier une personne rien qu’en pointant sur elle, l’appareil photo d’un smartphone.

Le site Américain a même indiqué que l’application de reconnaissance faciale avait été développée entre 2015 et 2016 en même temps que Facebook Lite, mais qu’elle avait été abandonnée par la suite. “Si les données Facebook sont suffisantes, alors Facebook aura la possibilité d’identifier n’importe qui avec l’aide d’un simple smartphone”, a cité une source non nommée. Cependant, Facebook a contesté le fait que cette technologie puisse identifier n’importe quel membre du réseau.

Facebook reconnaissance facial

“Afin de se familiariser avec les nouvelles technologies, nos équipes créent régulièrement des applications à usage interne”, a déclaré un porte-parole de Facebook dans une déclaration à CNET. “L’application décrite ici n’était disponible que pour les employés de Facebook et ne pouvait reconnaître que les employés et leurs amis ayant activés la reconnaissance faciale.”

Le site Américain Business Insider a également précisé que la technologie n’était qu’à ses débuts. Néanmoins, elle serait tout de même dans la capacité d’identifier une personne pour ensuite être redirigé à son nom et sa photo de profil Facebook, et ce, en quelques secondes seulement.

La reconnaissance faciale Facebook, une technologie mitigée

Cette nouvelle technologie survient dans un contexte assez tendu. En effet, le scandale Cambridge Analytica en 2018 avait suscité un examen approfondi de Facebook à cause de pratiques douteuses en ce qui concerne le partage des données personnelles avec des tiers. À la suite de ce scandale, la Federal Trade Commission avait condamné Facebook à payer une amende record de 5 milliards de dollars.

Facebook reconnaissance facial

De plus, Facebook, qui possède également l’application vidéo Riff, a déjà fait l’objet de nombreuses critiques en 2015 pour l’utilisation de la reconnaissance faciale sans l’accord des utilisateurs. À l’époque, une fonctionnalité suggérait d’identifier des personnes sur une photo et lorsque cette option était utilisée, la photo créait directement un lien vers le profile Facebook, sans demander l’accord de l’utilisateur en question. Aujourd’hui, la fonctionnalité est toujours présente, mais elle n’est plus activée par défaut. Il faut que l’utilisateur change le réglage par soi-même.

Related Articles

Android Developer Challenge 2 : Google n'a pas oublié !

Olivier

Samsung : création d’une équipe dédiée chez Apple

Olivier

Planning prévisionnel des mises à jour vers Android 4.1 Jelly Bean chez SFR

Frederic