Tests et Dossiers

Dossier concernant l’évolution d’Android : Partie 2 sur 2

Android 4.0 Ice Cream Sandwich 02125

Le 26 novembre dernier, nous vous avons présenté la première partie de l’histoire d’Android (voir : Dossier concernant l’évolution d’Android : Partie 1 sur 2). Il est désormais temps de continuer le voyage.

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine se trouvant à Mountain View, la première version du système d’exploitation pour tablettes est née. Google l’a appelée Android 3.0 Honeycomb et l’a présentée en même temps que la tablette Motorola Xoom.

La puissance est au rendez-vous avec Android 3.0 Honeycomb

Pour la première fois, Google a décidé de ne pas divulguer le code source. Il essaie clairement d’implémenter des fonctionnalités uniques. L’espace dédié aux notifications est né et le rendu graphique fut confié au GPU (Graphic Processing Unit), rendant ainsi le système beaucoup plus réactif et l’interface utilisateur plus fluide. En parlant de performance, c’était la première fois qu’un processeur doté de plus d’un cœur était utilisé dans un appareil Android destiné aux grands publics, une mode qui continue de nos jours avec la course à la puissance.

Android 3.0 Honeycomb 02122

Android 4.0 Ice Cream Sandwich est arrivé avec le noyau linux 3.0.1

Ensuite, Google a introduit la version 4.0 Ice Cream Sandwich, qui visait aussi bien les téléphones que les tablettes. Le système a été lancé avec un appareil très populaire, le Galaxy Nexus. Android 4.0 Ice Cream Sandwich est sorti le 19 octobre 2011. Pour la première fois, le noyau linux 3.0.1 fut utilisé, et la plupart des fonctionnalités de Honeycomb implémentées. Le Gnex ne possédait pas de boutons physiques, utilisant à la place des boutons tactiles. Le but ? Utiliser au maximum la place qui est disponible sur l’écran de 4,65 pouces. Les utilisateurs pouvaient déverrouiller le téléphone juste en regardant l’appareil, et Holo interface apparue pour la première fois dans une version Honeycomb améliorée.

Android 4.0 Ice Cream Sandwich 02125

Android Jelly Bean a eu droit à 3 mises à jour

Six mois après la présentation d’Ice Cream Sandwich, Google a dévoilé Android 4.1 Jelly Bean, en même temps que la Nexus 7 2012 construit par Asus. Jelly Bean fut divisé en trois mises à jour qui sont : Android 4.1, Android 4.2 et Android 4.3. Ces trois versions combinées représentent encore aujourd’hui la version la plus populaire du système avec plus de 50 % de parts de marché d’Android (pour ce qui est des appareils ayant accès au Google Play).

Android 4.1 a apporté de nombreuses améliorations telles que Project Butter, des notifications plus détaillées, Google Now et bien plus encore. Android 4.2 est apparu pour la première fois sur le très populaire Google Nexus 4 construit par LG, puis la Google Nexus 7 2 2013 construite par Asus fut la premier à posséder Android 4.3. Cette version 4.3 a apporté de nombreuses améliorations comme SELinux. Le logiciel appareil photo a été mis à jour plusieurs fois entre temps pour intégrer l’interface Swipe, photosphere et autres améliorations.

Android Jelly Bean 5236

A ce moment, les rumeurs prévoyaient déjà l’arrivée de la version 5.0 Key Lime Pie d’Android. Cependant, nous savons maintenant que la version suivante fut Android 4.4 KitKat.

Aujourd’hui, nous sommes à Android 4.4 KitKat

Le nouveau système d’exploitation est sorti le jour d’Halloween, c’est à dire le 31 octobre 2013, en même temps que le très attendu Google Nexus 5. Plusieurs fonctionnalités furent ajoutées, mais un des objectifs principaux était de rendre le système plus agréable et plus rapide sur les Smartphones et / ou tablettes moins haut de gamme comme ceux possédant seulement 512 Mo de mémoire RAM. Le nouveau compilateur ART fut également introduit avec Android 4.4, et il est possible qu’il remplace Dalvik dans le futur, après quelques améliorations.

Cependant, tout n’est pas parfait avec la dernière version d’Android, et certains craignent que Google tente de rendre le système pratiquement inutilisable sans ses applications propriétaires. Malheureusement, beaucoup d’applications libres ont déjà été remplacées par des applications Google propriétaires. Cela inclut Chrome, Hangouts et le nouveau Google Experience Launcher. Ça ne change pas grand-chose pour l’utilisateur final, mais c’est suffisant pour inquiéter les utilisateurs avancés.

Android 4.4 KitKat 8574

Notre conclusion pour finir

En l’espace de six ans, Android a évolué, passant de petit robot vert à la grande plateforme qu’on connait d’aujourd’hui. Google est désormais le leader du marché mobile, et la majorité des nouveaux smartphones utilisent Android. Ce succès vient en partie de la liberté et la possibilité de modifier le logiciel. Les nouveaux constructeurs peuvent modifier l’interface (TouchWiz, Sense etc…) et ajouter leurs propres fonctionnalités (Blinkfeed, multi-fenetre etc…). Ceci dit, nous espérons que Google va changer d’avis pour ce qui est de remplacer les applications Open Source par des applications propriétaires puisque cela finirait par supprimer la liberté que nous apprécions tous.

À lire aussi : Dossier concernant l’évolution d’Android : Partie 1 sur 2

Related Articles

GalaxyUpdater : Flashez votre Samsung Galaxy en un clin d’oeil !

Voici les meilleurs Smartphones Android sortis en 2013

Olivier

Les meilleurs Smartphones Android pour un budget de 70 à 200€ [Guide d’achat 2013 #1]

Frederic

Leave a Comment