Actualité

Faisons un point sur la campagne Indiegogo pour le projet Ubuntu Edge

ubuntu edge 22082

Si vous vous demandiez comment on peut tirer une victoire même après un ’échec, regardez du côté du projet Ubuntu Edge. Lancée par Canonical (la société à qui on doit Ubuntu), la campagne « Indiegogo » visait une levée de fond de 32 millions de dollars afin de financer la conception et la fabrication de son smartphone dual-boot. En 30 jours, Indiegogo est parvenu à réunir 12 809 906 dollars, privant au passage la campagne Pebble de son record de 10 266 845 $. Mais aussi impressionnant que cela puisse paraitre, Canonical avait opté pour un financement fixe, ce qui veut dire que si l’objectif de 32 million de dollars n’est pas atteint la société n’obtient pas le financement et les participants seront remboursés.

On peut donc dire que malgré tout l’engouement des amateurs pour ce projet, la campagne se termine sur un échec. Et pourtant, Canonical peut être fier : environ 20 000 participants ont proposé plusieurs milliers de dollars chacun, trois sociétés ont opté pour le kit Entreprise à 7000 $, et même Bloomberg LP a eu la main lourde en ajoutant 80 000 $. Alors ? Vrai échec ? Fausse réussite ?

ubuntu edge 22082

Si on ne prend en compte uniquement le projet de conception et fabrication d’un smartphone, on peut effectivement parler d’échec. Mais d’un point de vue médiatique et commercial, force est de constater que nous avons là une réussite. Une campagne Kickstarter de cet ordre ne passe pas inaperçu, et on peut vraiment parler de réel engouement quand il est question de plusieurs dizaines de milliers d’individus prêts à payer plus de 700 $ pour un smartphone qui n’est encore qu’un projet. De quoi vraiment encourager Canonical dans son plan de lancer sur le marché en 2014 les premiers appareils sous Ubuntu Phone, une version de Linux optimisée pour les portables.

Pour ce qui est de l’Ubuntu Edge, rien n’est perdu. Ce smartphone proposait un dual-boot Android / Ubuntu Phone, ce qui n’a pas manqué de titiller les mordus de technologie. Même si pour l’instant le portable reste à l’état d’ex-projet, Mark Shuttleworth, le fondateur de Canonical, laisse penser qu’une nouvelle campagne reste possible, je le cite : « Qui sait ? Peut-être qu’un jour nous ferons la synthèse de tout ce que nous avons appris de cette campagne – réussites comme erreurs – et que nous recommencerons. »

Related Articles

Le Huawei Pulse chez T-Mobile le 12 octobre

Olivier

T-Mobile va sortir un téléphone fixe et une tablette sous Android

Olivier

Voici la FamilyPad 2 d’Archos

Chris

1 comment

Leave a Comment