Actualité

Comparatif HTC Desire vs Nexus One

Alors que le Nexus One s’apprête à sortir en France, le choix risque d’être difficile face à son frère jumeau le HTC Desire. Quel modèle choisir? Les réponses dans ce test du HTC Desire.

Introduction

Alors que toute la planète Android avait les yeux tournées vers le Nexus One lors de son annonce en janvier, HTC a quelques semaines plus tard discrètement dévoilé un autre modèle, le HTC Desire, qui finalement a été le premier à sortir (officiellement) en France. Le HTC Desire ressemble en de nombreux points au Nexus One, si bien qu’on les a qualifiés de frères jumeaux mais nous allons voir dans ce comparatif qu’il existe quelques différences non négligeable entre les deux modèles et ainsi vous aider à faire votre choix. Commençons par une présentation rapide des deux protagonistes, puis une comparaison en détails, point par point.

Nexus One

Aussi appelé Google Phone, le Nexus One a été fabriqué par HTC sous la direction de Google, et a pour but d’être le fer de lance d’Android et de démontrer les capacités de la plateforme. Disponible dans un premier temps uniquement sur la boutique en ligne de Google et seulement dans quelques pays, le Nexus One débarquera de manière officielle en France courant mai, presque 5 mois après son annonce.

HTC Desire

Même si le Nexus One a été fabriqué par HTC, Google se l’est approprié si bien que l’on parle de Google Phone. A l’inverse, le HTC Desire, est un téléphone purement brandé HTC. C’est LE superphone de la marque, censé démontrer l’expertise du fabricant, et les capacités de sa fameuse interface custom HTC Sense.

Aspect extérieur, design et finition

Les deux appareils ont on form factor quasi similaire, tout en finesse même si le HTC Desire est légèrement (0.4 millimètres) plus épais que son grand frère.

La différence se situe en bas de l’appareil, où est présent un menton recourbé pour le Desire, alors que le Nexus a une ligne tout en arrondi.

Les matérieux utilisés sont assez semblables et de qualité, on sent que les  appareils ne nous claqueront pas dans les doigts au bout de quelques mois. Pour information, j’ai un Nexus One depuis 5 mois que j’utilise sans housse et aucune rayure n’est à déplorer, que ce soit sur l’écran ou sur les autres parties de l’appareil. Léger bémol pour le Desire et sa coque amovible qui au contraire du Nexus One recouvre toute la surface du téléphone, ce qui lui confère une petite impression de fragilité, mais rien de dramatique.

Le Nexus One existe dans un unique coloris et cela ne risque pas de changer. Le HTC Desire est quant à lui disponible dans une version marron (c’est plus jolie que ça le laisse penser) mais il existe également une version argentée, malheureusement indisponible en France à l’heure de ce test.

On notera que le HTC Desire est brandé HTC (et Orange le cas échéant) alors que le Nexus One présente une simple inscription “Google” au dos, bien plus classe.

Verdict : J’aurais tendance à donner le point au Nexus One à cause de son design plus fin et épuré, mais le HTC Desire ne démérite pas pour autant, et se rattrape grâce aux différents coloris dans lequel il est disponible (mais pas encore en France à l’heure ou j’écris ces lignes). Mais au final, c’est comme toujours une question de goût !

Ergonomie

Le Nexus One possède un pad de navigation composé de touches tactiles et d’une trackball, là où le HTC Desire est doté quant à lui de 4 boutons physiques, et d’un joystick de navigation optique.

Là où les touches tactiles du Nexus One sont parfois imprécises, les boutons physiques du HTC Desire assurent une précision et une réactivité sans faille. De plus, ils répondront toujours même en cas de plantage d’une application, un point parfois utile sous Android…

Le joystick optique du HTC Desire demande un petit temps d’adaptation, mais ensuite il réagit parfaitement dans toutes les situations, et aura moins tendance à s’encrasser que le trackball du Nexus One.

Les touches de navigation du HTC Desire

On notera au passage que l’ordre des boutons a été changé, les boutons retour et paramètres ont ainsi été permutés sur les deux appareils, mais dans un cas comme dans l’autre on s’y fait rapidement.

Le pavé tactile du Nexus One

Concernant la prise en main, les deux appareils ont un gabarit semblable mais le HTC Desire étant légèrement plus épais et lourd, on donne le point au Nexus même si les deux appareils se manipulent aisément d’une main.

Les autres contrôles comme les touches de volume, et le bouton de mise en veille sont situés à des emplacements identiques.

Verdict : Léger avantage au HTC Desire, grâce à ses boutons physiques, même si dans la pratique le Nexus One n’a quasiment rien à se reprocher.

Autonomie

Les deux appareils sont dotés tous deux de la même batterie 1400 mAh qui leur assure une autonomie d’environ une journée en utilisation classique. Cependant, l’interface HTC Sense du HTC Desire est plus gourmande en énergie et cela se ressent légèrement sur l’automie.

Verdict : Le Nexus One fait légèrement mieux, grâce à son système plus léger.

Caractéristiques techniques

En toute logique, le HTC Desire et le Nexus One ont des caractéristiques techniques quasiment similaires. L’unique différence se situant du côté de la RAM embarquée, 576 MB pour le Desire, et 512 pour le Nexus One. A noter que la RAM du Nexus est pour l’instant bridée à 256 MO, chose qui sera corrigée dans une prochaine mise à jour.

Le surplus de RAM du Desire est sans doute fait pour compenser la surcharge apportée par HTC Sense, et dans la pratique les deux appareils sont extrêmement fluides, que ce soit lors de la navigation dans l’interface ou dans les applications. N’oublions pas qu’ils sont tous deux équipés du processeur Qualcomm QSD8250 Snapdragon cadencé à 1 GHz, la référence actuelle.

On remarque que les pins utilisés pour la connexion à la station d’accueil du Nexus One sont absents sur le Desire, on peut donc supposer qu’il faudra faire une croix dessus.

Du côté de l’audio, le Nexus One est équipé d’un mécanisme d’atténuation du son ambiant, censé améliorer la qualité d’écoute, qui est absent sur le HTC Desire, mais en situation réelle la différence est négligeable.

Verdict : Match nul entre ces deux bêtes de course.

Appareil photo

Le Nexus One et le HTC Desire possède tous deux un appareil photo 5 mégapixels et rien ne laisse à penser que ce ne sont pas exactement les mêmes composants.

Un test de l’appareil photo, dans des conditions “extrèmes” (ne me demandez pas ce que fait ce robot sur mon bureau…) :

Nexus One :

HTC Desire :

Vous voyez une différence? L’image semble plus nette pour le Desire, et le rendu des couleurs un brin meilleur.

Les performances vidéos sont similaires, et de bonne qualité si les conditions sont bonnes.

Verdict : Le HTC Desire fait un peu mieux d’après mes tests, mais tous deux s’en sortent honorablement et vous permettront de faire des photos et des vidéos de qualité tout à fait correcte.

HTC Sense vs Android

C’est LA grande différence entre le HTC Desire et le Nexus One. Le HTC Desire embarque une interface customisée créée par HTC et basée sur Android 2.1 : HTC Sense, qui apporte de nombreuses modifications, que ce soit de manière esthétique ou en terme de fonctionnalités. Le Nexus One quant à lui est doté d’Android 2.1 Eclair, sans customisation aucune, tout droit sorti des bureaux de Google.

Le HTC Desire embarque une interface HTC Sense basée sur Android 2.1 Eclair, qui a connu des améliorations par rapport à ce qu’on connait sur le HTC Hero.

HTC Sense est une interface customisable à souhait, qui vous permettra de centraliser toutes sortes d’informations (appels, SMS, agenda, réseaux sociaux…) grâce à une multitude de widgets et applications dédiées. La majorité des composants de base d’Android ont également été customisés, en ajoutant parfois des fonctionnalités supplémentaires, le tout sans aucun ralentissement.

Je vous invite à jeter un oeil aux vidéos de présentations officielles du HTC Desire pour vous faire une idée de l’interface en action :

Un atout de taille du HTC Desire est le support de Flash, qui vous permettra de rendre jaloux les possesseurs d’iPad, mais n’oublions pas que le support complet du Flash est attendu pour la prochaine mise à jour d’Android.

Alors certes, HTC Sense, c’est beau et fonctionnel (quoique, les goûts et les couleurs…), mais aujourd’hui on s’est rendu compte qu’on ne peut pas faire confiance à HTC concernant les mises à jour de son interface (les possesseurs de HTC Hero savent de quoi je parle). Alors, prendre un HTC Desire aujourd’hui, c’est prendre le risque de rester sous Android 2.1 pendant longtemps (à moins d’être bidouilleur). Le Nexus One est quant à lui sûr de bénéficier de manière quasi immédiate des dernières mises à jour, et donc des dernières fonctionnalités d’Android.

Ceci dit, ce n’est pas demain que Android 2.1 sera obsolète et peut-être que HTC a appris de ses erreurs passées et fera un effort sur la fréquence des mises à jour…

Le Nexus One quant à lui dispose de l’interface Android classique que l’on connait bien, qui s’est vue améliorée sur le plan esthétique notamment lors du passage à Android 2.1 Eclair. Sobre, et efficace.

Verdict : Esthétique ou évolutivité? Cela résume le choix entre l’interface HTC Sense du HTC Desire, esthétique et riche en fonctionnalité, et le Nexus One et sa ROM Android de base, simple mais qui bénéficiera toujours des dernières mises à jour.

Accessoires

HTC n’est pas connu pour être très généreux sur le packaging qui accompagne ses appareils, mais au moins le Nexus One est accompagnée d’une housse, alors que le HTC Desire est livré nu (mais Norêve propose de jolies housses). Mis à part cela, on retrouve les mêmes écouteurs de qualité médiocre des deux côtés, qui ont le mérite d’être customisés aux couleurs d’Android pour le Nexus One.

Verdict : Le Nexus One a une housse !

Prix et disponibilités

Si le Nexus One a été disponible aux Etats-Unis dès le début du mois de janvier, ce n’est que maintenant qu’il débarque de manière officielle (il était proposé en import chez plusieurs opérateurs alternatifs) en France, et chez un unique opérateur : SFR.

Le HTC Desire quant à lui est (ou sera dans les prochains jours) disponible chez tous les grands opérateurs, et sur différents sites de vente en ligne (par exemple chez Orange à partir de 99 euros).

Les deux appareils sont proposé entre 400 et 500 euros nus, et moins de 100 euros accompagnés d’un forfait internet.

Verdict : Le HTC Desire est distribué de manière plus large et il ne sera pas forcément nécessaire de changer d’opérateur pour s’en procurer un.

Edit : Le HTC Desire est maintenant disponible chez Bouygues Telecom.

Conclusion

Qu’on soit bien clair : que vous choisissiez le HTC Desire ou le Nexus One, vous ferez dans les deux cas un excellent choix. C’est aujourd’hui la crème des terminaux Android et ils vont permettront tous deux de bénéficier de la meilleure expérience Android possible, aujourd’hui et dans les prochains mois, en espérant que HTC fasse un effort sur la fréquence des mises à jour de son interface HTC Sense. Le choix se fera sur l’aspect esthétique d’une part, mais surtout sur l’interface, et là c’est une question de goût. Même si d’autres terminaux Android sont planifiés pour la fin de l’année, le HTC Desire et le Nexus One resteront des références pendant de nombreux mois, en un mot : foncez !

Quant à vous, vous êtes plutôt HTC Desire ou Nexus One? Pourquoi?

Des questions? Je vous réponds dans les commentaires !

Related Articles

Google rachète Motorola Mobility !

Olivier

Android reçoit enfin l’application Adobe Lightroom sur ses smartphones.

Olivier

KUNG FU PANDA 2 – Découvrez le duel de regards Kung Fu Panda

113 comments

Leave a Comment