Smartphones Android

BLACKBERRY pourrait arrêter la vente de ses smartphones

Photo : Blackberry

Vous pensez que c’est sûrement une bonne blague. Pourtant John Chen, le nouveau PDG de la marque, a bien déclaré à Reuters que si la vente de ses smartphones n’est pas profitable pour l’entreprise, ce dernier quittera ce marché. Après quelques heures, il semble revenir sur sa décision et indique que ce que ses propos sont sortis de ses contextes. De plus, il n’a aucune intention de vendre ses terminaux. Souvenez-vous qu’en 2013, il a perdu quasiment 6 milliards contre moins de 629 millions un an plus tôt. Malgré la sortie du BB10, il a tout de même cumulé des pertes avec des revenues réduites à 38% à 11 milliards de dollars.

Il rencontrait encore plus de difficultés à la fin de l’année 2013 avec une vente de 3,4 millions de smartphones soit 2,3 millions pour les Blackberry 7et 1,1 millions pour le Z10. Ceux n’ont pas été vendus ont généré une très grande dépréciation d’actifs allant jusqu’à 1 milliards de dollars. Malgré ces résultats, Blackberry n’a tout de même pas baissé les bras et reste confiant avec le maximum d’enthousiasme que cette crise financière sera terminée d’ici la fin de l’année 2015.

Photo : Blackberry

Une solution à la crise ?

Depuis la fin de l’année, pour remonter la crise, Blackberry a opté pour une réorganisation profonde. Il a supprimé 4.500 emplois. Il a vendu son immobilier et a changé complètement la direction. Sa nouvelle stratégie industrielle se concentre surtout sur les serveurs de messageries, la sécurité et la gestion de flottes. Une partie de la production de ses terminaux ont même été confiée à Foxconn.

On peut dire que cette technique semble marchée car la branche service apporte plus de la moitié des revenus alors que le hardware n’apporte que 37%. Malgré cela, John Chen semble être de plus en plus désespéré : “Je veux vous assurer que je n’ai pour le moment pas l’intention de vendre ou d’abonner cette activité. Je sais que vous aimez toujours les terminaux Blackberry. Je les aime aussi et je sais qu’ils sont à la base de l’entreprise. Notre objectif aujourd’hui est de trouver de nouveaux leviers pour rendre cette activité profitable.”, dit-il. Il a aussi déclaré qu’il ne resterait pas sur le marché des téléphones s’il ne gagne pas assez d’argent pour cela. Cependant, rassurez-vous ! Blackberry ne compte pas disparaître pour autant, il envisage juste d’accroître ses revenus.

Related Articles

SFR affirme qu’Android 4.4 arriverait sur le LG G2 en janvier 2014

Frederic

Un smartphone quad-coeur à moins de 100 €, l’Archos 50 Neon

Olivier

Acer beTouch E210, le BlackBerry Android lowcost

1 comment

Leave a Comment