Actualité

Benchmark en vidéo du processeur quad-core MT8135 big.LITTLE de MediaTek

processeur quatre coeurs mediatek mt8135

MediaTek est l’une des premières sociétés à avoir dévoilé des vrais processeurs Octo core, et aujourd’hui, elle va se lancer dans les processeurs big.little. en levant le voile sur un SoC MT8135, équipé de quatre cœurs ARM, destiné aux tablettes haut de gamme.

Des cœurs hétérogènes qui fonctionnent simultanément

Le nouveau SoC MT8135 a été annoncé récemment avec un processeur quad-core asymétrique. Son processeur s’assimile à celui de l’Exynos 5 Octa de Samsung qui possède une combinaison de deux conducteurs CPU de haute et basse performance, avec deux Cortex A15 et deux Cortex A7. Les Cortex A15 prendront en charge les tâches lourdes alors que les deux autres architectures Cortex A7 s’occuperont des tâches qui consomment moins de ressources CPU. Ce SoC se différencie par contre de l’Exynos 5 Octa par le fait que ses quatre noyaux peuvent fonctionner simultanément grâce à la présence du mode multiprocessing hétérogène (MP) de big.little. Cela prouve qu’il s’agit bel et bien d’une puce quad-core. La puce MT8135 est aujourd’hui la première puce qui offre un fonctionnement simultané aux cœurs homogènes.

processeur quatre coeurs mediatek mt8135

Les performances graphiques de la MT8135

MediaTek poursuit les améliorations de la performance de sa nouvelle puce en y intégrant les graphismes de nouvelle génération telle que PowerVR. La puce MT8135 pourra mettre en valeur le GPU PowerVR G6200, qui est une génération qui suit la puce PowerVR SGX544MP3 trouvée sur l’Exynos 5 Octa du Galaxy S4.

Conçu par “Imagination Technologies”, le processeur graphique PowerVR Series 6 offre des performances pouvant dépasser 100 gigaflops, soit pratiquement le double de celui de la puce 544MP3. Il peut livrer jusqu’à quatre fois plus de puissance d’unités arithmétiques et logiques (ALU) comparé aux anciennes puces de la série XT. Il dispose aussi d’un module Wireless pour la connectivité Wifi, GPS, Bluetooth 4.0 et FM. La puce prend en charge la technologie Miracast qui a été utilisée à partir de la version 4.2 d’android et qui est utilisée pour le partage d’un contenu multimédia entre différents appareils connectés à un réseau wifi. Avec l’intégration du GPU G6200 par MediaTek, le SoC deviendra encore plus performant au niveau de l’affichage graphique et pourra atteindre la qualité proposée par les SoC Snapdragon 800 de Qualcomm.

Les spécificités du MT8135

processeur quatre coeurs mediatek mt8135 30071

Si l’on se fie au classement du benchmark Antutu de 23557, cette puce se positionnerait juste derrière le processeur Snapdragon 600 qui compose actuellement les puces haut de gamme. Cependant, Il est à noter que ce score est propulsé par son GPU qui est encore très récent. On n’obtiendra pas les mêmes performances du CPU avec la plupart des anciens GPU, car celui-ci ne sera pas aussi rapide que les processeurs quad-core haut de gamme comme le Snapdragon 600 ou le Tegra 4. Il devrait cependant fournir une importante économie d’énergie car ses noyaux n’utilisent qu’une faible puissance. La performance du GPU se manifestera surtout lorsque vous jouerez à des jeux de haute qualité.

Source

Related Articles

Lancement de nouvelle génération de SMS pour Android

Olivier

Voici Android 4.2.2 pour le Samsung Galaxy S3

Frederic

Dark Vador fait la pub du Samsung Galaxy S

Olivier

Leave a Comment